Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La France s’enfonce : 9,4 % de déficit public prévu pour 2021

La France s’enfonce : 9,4 % de déficit public prévu pour 2021

par
132 vues

C’est le ministre de l’économie qui l’a annoncé ce lundi 31 mai. Sur le plateau des 4 vérités de Télématin, Bruno Le Maire a expliqué que le déficit public atteindra 9,4 % du PIB en 2021. C’est tout simplement du jamais vu ! Il était initialement prévu à 8,5 %. Mais aujourd’hui, le déficit est de 47 milliards d’euros plus élevé que ce qui avait été budgété dans la loi de finances initiale. La dette, elle, devrait atteindre 117,2 % du PIB cette année.

Nous voyons aujourd’hui les conséquences du « Quoi qu’il en coûte », véritable catastrophe pour les comptes publics. Tout cet argent du contribuable n’a pour l’instant pas réussi à faire repartir l’économie. Le gouvernement mise sur une croissance de 5 % cette année, mais cela semble mal parti. Au premier trimestre, le taux de croissance a enregistré une baisse de 0,1 %, alors que l’estimation attendue était de +0,4 %.

Il n’y a pas de solution miracle. Si la France veut se redresser, elle doit réformer son État omnipotent et diminuer drastiquement les dépenses publiques. De même, pour relancer l’économie, M. Le Maire serait bien inspiré de prendre exemple sur l’Irlande et de diminuer le taux d’impôts des sociétés, bénéficiant autant à la relance économique qu’aux comptes de l’État.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

Obeguyx 1 juin 2021 - 10:05

La France s’enfonce : 9,4 % de déficit public prévu pour 2021
J’ai 71 ans, j’ai fait de la comptabilité toute ma vie…
A partir de quoi est calculée la croissance ? Arrêtez de nous prendre pour des « nases » !!! Vous ne pouvez pas nous faire croire que nous allons créer de la croissance en travaillant partiellement au ralenti. A moins que 1 + 1 = 3 ??? Là, tout le monde comprendra, même les petits de CM²…

Répondre