Accueil » La Commission européenne s’engage sur la voie de l’illibéralisme

La Commission européenne s’engage sur la voie de l’illibéralisme

par Gabriel Collardey

La pandémie nous aura montré que les gouvernements ne manquent pas d’imagination pour contrôler, contraindre et cloîtrer leurs citoyens. La nouvelle lubie à la mode : le passeport COVID. Cela nous interroge sur le respect de la vie privée car il faudra y faire figurer des informations sanitaires personnelles : vaccination, tests COVID… La liberté de circulation ne risque-t-elle pas d’être réduite pour les individus qui refuseront de présenter ce passeport ?

Alors que la Commission et les États membres de l’UE brillent par la lenteur de leur campagne de vaccination, faire une telle proposition paraît presque insultant. Selon l’Index de démocratie publié tous les ans par le journal « The Economist », depuis le début de la crise sanitaire, les libertés ont reflué partout en Europe. La France est désormais classée comme démocratie défaillante. N’est-il pas temps de remettre le respect des libertés individuelles au cœur des priorités plutôt que de chercher à les limiter davantage ?
C’est aux Etats de décider. Tests ou certificat de vaccination, c’est à eux de choisir.

You may also like

Laissez un commentaire