Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Canal Plus : des films de gauche désespérants

Canal Plus : des films de gauche désespérants

par
1 145 vues

L’application myCanal propose au titre « du cinéma fraîchement arrivé » un tir groupé de films dramatiques dont l’objet doit être de « désespérer Billancourt » aux frais du contribuable. Qu’on en juge, avec d’abord trois œuvres françaises :

  • L’Etabli, drame de 2023 sur « un militant d’extrême-gauche infiltré dans l’industrie automobile pour réveiller la flamme révolutionnaire parmi les ouvriers » ;
  • Les Algues vertes, drame de 2023 du réalisateur de gauche Pierre Jolivet sur un scandale agro-alimentaire en Bretagne ;
  • Le Paradis, drame de la même année sur l’homosexualité dans un centre pénitentiaire pour mineurs délinquants.

Si le spectateur souhaite varier les plaisirs, il pourra voir Camila sortira ce soir, drame argentin de 2021, un film « féministe » salué comme il se doit par Télérama ; ou bien Sublime, drame argentin de 2022 sur l’homosexualité ; ou bien encore, pour changer, Le Bleu du caftan, drame marocain de la même année sur… l’homosexualité.

Résumons : six films dramatiques, un féministe, un « ouvriériste », un écologiste et trois sur l’homosexualité. Quel choix !

Nous ne mettons pas en cause la qualité de certains de ces films, mais est-il incongru de se dire que, après une longue journée de travail ou tout simplement les difficultés du quotidien, certains spectateurs ne désirent pas forcément suivre une comédie dramatique subventionnée ou un film « engagé » et qu’ils souhaitent tout simplement se changer les idées ? Est-ce mission impossible tout spécialement pour le cinéma français ? Tiens, en parlant de Mission : impossible, le dernier opus est actuellement diffusé sur Canal Plus, et nous recommandons ce film éminemment américain et distrayant.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

10 commentaires

Jean-Aymar de Sékonla 27 janvier 2024 - 7:55

Et que dire du harcèlement racial dans les pub…

Répondre
Broussard 27 janvier 2024 - 9:00

Effectivement ; quel choix !
heureusement que je n’ai jamais été abonné à Canal…
ni plus ni moins ;
Christian .

Répondre
Eric Pecquerie 27 janvier 2024 - 11:16

Tiens c’est bizarre, il n’y a rien sur l’inceste, sujet tres a la mode en littérature. Les films vont arriver.

Répondre
VEDUN 27 janvier 2024 - 12:39

Avec la lecture que nous pouvons faire de la crise agricole et des solutions désespérantes, vous devriez avoir compris que la France est finie. Ces films reflètent donc le niveau du téléspectateur et con-tribuable de base attendu demain, champion de théâtre ou de foot ; vous découvrez les médias du formatage ? what else !

Si non, vous deviez vous demander pourquoi on ne traite pas de l’Exposition universelle sur les médias dits de droite pour vous convaincre.

Bien à vous

Répondre
Farid 27 janvier 2024 - 1:04

Ce pays est vérolé par le gauchisme. Que je regrette de n’avoir migré en 1981!

Répondre
Tourecanyan 27 janvier 2024 - 3:25

Et moi, je n’avais jamais imaginé une telle vampirisation gauchiste qui devant ses échecs tourne vers la dictature sovieto- communiste. N’ayez pas de regrets comme nous, fuyez si vous le pouvez vers la liberté.

Répondre
philippe 28 janvier 2024 - 1:44

Où ça ?

Répondre
Bruno GERMAIN 27 janvier 2024 - 1:22

La dictature incessante des pauvres esprits des bien-pensants écolos-gauchistes !!!!! Marre, marre, marre !
Pour ces tarés, le soleil se lève à l’OUEST et se couche à l’EST. Leur monde inversé, ce n’est pas Austerlitz, mais la Bérézina, l’obscurité et l’insanité intellectuelle ! Au fait, on ne les entend pas beaucoup défendre nos pauvres et courageux paysans. (Combien de suicides !) Pour eux, c »est toujours la guerre des vendéens et leur massacre, comme aujourd’hui. Glorieux, ils ont fait 200.000 morts entre 1793 et 1796 !!!!

Répondre
Terassesmer 27 janvier 2024 - 4:51

Canal + ne véhicule que des idées gauches et es propos socialistes. La chaine reste ancree aux convictions de son fondateur, ami de Miterrand.

Répondre
Henri 29 janvier 2024 - 3:16

Années 90, film français type : Patrick, brillant chirurgien à l’hôpital de la Salpétrière, est marié à Anne, brillante avocate au barreau de Paris. ; mais Patrick a une maîtresse, Élodie, costumière de théâtre, tandis qu’Anne a un amant, Stéphane, directeur d’une agence de publicité. Vous me suivez ? Non ? Eh bien vous avez bien raison, ce fim est de la daube !
Années 2020, film français type : Harry, brillant ethnologue français de renommée mondiale, est marié à Warren, brillant journaliste de gauche ; mais Harry a un amant, Nelson, brillant avocat qui défend la diversité, tandis que Warren a une amante (femme ! ça alors…), Karima, syndicaliste chez Orange. Vous me suivez ? Non ? Eh bien vous avez bien raison, ce fim est de la daube comme celui de 1990 !

Répondre