Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Biden : debout devant les policiers blancs, couché devant les talibans

Biden : debout devant les policiers blancs, couché devant les talibans

par Nicolas Lecaussin

« J’espère que le jury rendra un verdict juste », a déclaré le président Biden lors du procès Derek Chauvin, le policier accusé du meurtre de George Floyd. Il a même ajouté (il l’avait déjà dit plusieurs fois) qu’il existerait même un « racisme systémique » au sein de la police américaine. Le président des Etats-Unis se prétend le chevalier pur qui veut « batailler pour l’âme de l’Amérique ». Par contre, devant les talibans d’Afghanistan, M Biden est beaucoup moins courageux. La retraite pitoyable à laquelle nous avons assisté l’a déjà prouvé. Maintenant, le Wall Street Journal vient de révéler aussi pourquoi il avait fixé la date du 31 août comme le dernier jour de présence des soldats américains en Afghanistan. Parce que les talibans lui ont imposé cette date. Déjà, on avait été frappé par le fait que, dans ses prises de parole, Biden critique tout le monde (y compris les alliés afghans de ne pas avoir « fui à temps » (sic !) sauf les…talibans. Le président de la superpuissance américaine veut respecter l’ultimatum des talibans et la date du 31 août. Il préfère montrer ses muscles dans son pays, aux « racistes blancs ».

You may also like

1 commenter

jeanj août 25, 2021 - 7:00

Biden : debout devant les policiers blancs, couché devant les talibans

<>…..?

ET la macronie qui devient tout doucement la talibanie…….

Répondre

Laissez un commentaire