Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Alors que la Chine et la Corée du Nord sont de plus en plus agressives, le Japon augmente ses capacités militaires

Alors que la Chine et la Corée du Nord sont de plus en plus agressives, le Japon augmente ses capacités militaires

par
518 vues

Pendant que l’Occident se concentre, à juste titre, sur la guerre en Ukraine, des changements importants ont lieu en Asie de l’Est. Non seulement ils annoncent une nouvelle ère dans les conflits et la sécurité, mais ils accompagnent une prééminence croissante de l’Asie dans la politique mondiale. Le Japon va augmenter les dépenses pour sa défense et remet en cause sa politique pacifiste. Rappelons que l’article 9 de sa Constitution l’empêche d’engager des actions militaires à l’étranger. Mais comment réagir aux provocations incessantes de la Corée du Nord qui envoie régulièrement des missiles au-dessus de son territoire et tombent même dans ses eaux territoriales ? Ou comment  se préparer face aux intenses activités militaires chinoises que l’on peut observer autour de l’île de Yonaguni, l’île habitée le plus à l’ouest du Japon, à seulement 111 kilomètres de Taïwan et à proximité des îles contestées de Senkaku ? Même si les Etats-Unis ont une forte présence militaire dans la région qui assure une protection solide, les autorités de Tokyo préfèrent ne pas être prises au dépourvu ; elles ont donc choisi de doubler les dépenses annuelles de défense d’ici 2027 et même d’assouplir les restrictions sur les activités militaires.

Taïwan est proche de l’archipel japonais d’Okinawa. Il est presque inconcevable qu’une guerre n’implique pas Okinawa et donc les forces d’autodéfense japonaises – d’autant plus que Pékin ne considère pas les îles, anciennement connues sous le nom de Royaume Ryukyu, comme faisant partie du Japon. À plusieurs reprises, le président chinois Xi Jinping a dit que la réunification pourrait être réalisée par la force militaire si nécessaire. Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a clairement répondu qu’il suivrait la trace de Shinzo Abe, l’ancien Premier ministre. C’est-à-dire qu’il ferait preuve de fermeté. C’est M. Abe qui, le premier, avait demandé à ce que les capacités militaires soient beaucoup renforcées.

(lire l’article en entier sur le site du GIS)

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

AUR ++ 20 février 2023 - 11:52

Le monde entier bouge, les points stratégiques se déplacent tels un mouvement lent, mais régulier relevé selon les normes des « plaques tectoniques »
Les puissances hégémoniques nouvelles se développent sur des bases de conquêtes de territoires économiques (matières premières : Métaux rares, énergie,) culturelles et spirituelles pour animer et encadrer les peuples par des « gens » de Pouvoir….
Le monde évolue, selon la règle millénaire de la croissance et la décroissance des sociétés et des civilisations selon la règle de « l’apogée » et de la « périgée » dans le développement et du déclin voir de la disparition des peuples, des pays et des civilisations…
Hier Babylone, L’Égypte de Cléopâtre, l’Empire de Rome, l’empire Ottoman…aujourd’hui l’Europe, sa civilisation et sa société, demain matin l’Asie ….
Ainsi est le monde…
Ainsi va le monde…
Pendant que l’Occident

Répondre