Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Afrique : les mercenaires de Poutine instaurent le chaos, encouragent le terrorisme et humilient l’armée française

Afrique : les mercenaires de Poutine instaurent le chaos, encouragent le terrorisme et humilient l’armée française

par
1 423 vues

Mais qu’en pensent les poutinistes français ? Ceux qui admirent la Russie de Poutine et la voient comme un modèle pour la France ? Les hommes de main de l’autocrate de Moscou ne cessent d’infiltrer l’Afrique. Un article de la célèbre revue Foreign Policy décrit le « rôle déstabilisateur que joue le groupe Wagner » au Sahel, une étendue de territoire en proie à des conflits, qui s’étend à l’ouest et au centre-nord de l’Afrique, du Sénégal au Soudan. Les soldats de Wagner sont chargés d’assurer la sécurité des régimes kleptocratiques en place. En échange, ils font ce qu’ils veulent, c’est-à-dire, pour l’essentiel, qu’ils pillent les produits de base précieux, notamment l’or, les diamants, l’uranium et d’autres ressources non moins précieuses. Partout où ils s’installent, les droits de l’homme sont violés, les populations terrorisées. Leur intérêt est d’instaurer le chaos sur place, mais un chaos qu’ils peuvent contrôler par la force. Selon l’indice mondial du terrorisme 2022, 48 % de tous les décès dus au terrorisme sont survenus en Afrique subsaharienne, et parmi les dix pays où ils ont le plus augmenté figurent le Burkina Faso, le Mali et le Niger, tous trois au Sahel.  Ces exactions du groupe Wagner ne font que renforcer les griefs de la population, la rendant perméable à l’influence de groupes terroristes, tel Jamaat Nasr al-Islam wal Muslimin lié à Al-Qaïda, ou à l’Etat islamique de la province du Sahel. Des groupes qui trouvent là les ressources en hommes dont ils ont absolument besoin. Au Mali, les forces de Wagner ont été accusées d’atrocités de masse, de torture, d’exécutions sommaires et d’autres crimes brutaux. Depuis décembre 2021, plus de 2 000 civils ont été tués dans ce pays, contre 500 l’année précédente. En République centrafricaine, Wagner a été impliqué dans des cas de disparitions forcées, de viols et d’exécutions.

Ces mercenaires n’hésitent pas à utiliser la propagande anti-occidentale et surtout anti-française. Comme dans un dessin animé diffusé sur des réseaux sociaux dans lequel on peut voir des soldats français sous la forme de zombies et de serpents, se présentant comme les « démons de Macron ». En face, les mercenaires du groupe Wagner, eux, apparaissent en libérateurs. Ces méthodes – le vol, la violence et la propagande – étaient largement utilisées par l’URSS avant 1990. Le but est de piller ces pays et de déstabiliser directement ou indirectement l’Occident en provoquant des vagues d’immigration. Les laisser faire, c’est abandonner les populations locales et oublier nos valeurs.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

17 commentaires

Laurent46 28 janvier 2023 - 5:41

Voilà les médiocres journaleux qui se plaignent !
Macron n’avait qu’à fermer sa gueule et ne pas commencer à livrer des armes à l’Ukraine. Ce n’est qu’un retour envers une République faible minable ou plus rien ne fonctionne que la sale gueule prétentieuse de leur Président qui veut toujours donner des leçons au monde entier. Il fallait bien s’attendre à une réaction que nous allons payer très chèrement. Il y avait bien autre chose à faire pour redonner sa noblesse et sa force à la France
Mais ces minables sorciers des grandes écoles de la République sont devenus tellement bêtes et incultes qu’ils ne sont plus capables de comprendre ne serais ce que la population de la France si d’aventure ce pays à, encore les moyens d’exister.

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 janvier 2023 - 9:13

Pas très glorieux de votre part de justifier les attaques contre la France et son armée… De plus, il faudra actualiser vos connaissances car les actions des criminels de Poutine en Afrique (et ailleurs) ont commencé bien avant l’invasion de l’Ukraine..

Répondre
REGNIER 28 janvier 2023 - 9:44

Vous passez sous silence (c’est très confortable, mais pas très honnête intellectuellement) qu’E. Macron n’a eu de cesse de considérer les chefs d’états africains comme des « enfants » et de leur donner des leçons. Résultats, ils sont allés chercher d’autres « protecteurs » ailleurs et le seul qui, pour l’instant a répondu, c’est V. Poutine qui les respecte…A tort ou à raison ?
Ils ont appelés Wagner, laissez-les assumer leurs choix. Ce sont des pays indépendants et souverains…Ce n’est pas votre problème !

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 janvier 2023 - 11:42

Nos soldats sont allés là-bas pour se battre contre le terrorisme et ils n’ont pas appelé Poutine. C’est lui qui a envoyé ses mercenaires là-bas. Comme ailleurs. C’est ce que faisait aussi l’URSS avant…

Répondre
François 28 janvier 2023 - 6:07

Ces psys ont décidés de se passer de la France c est leur choix l avenir nous dira s ils ont eu raison ou tort.
La question c’est pourquoi tous les pays affricains auxquels nous apportons bonheur et prospérité nous virent comme des malpropre, la responsabilité dde la clique qui nous dirige est clairement engagée.

Répondre
Nicolas Lecaussin 29 janvier 2023 - 7:23

ce sont les dictateurs de ces pays qui ont décidé, pas les peuples..

Répondre
LEBLOND 29 janvier 2023 - 2:10

Nos soldats sont allés la bas à la demande du pouvoir en place et malheureusement ils se font tuer pour rien. De plus nous leur apportons des aides diverses que la population n’en voit pas la couleur.

Répondre
Jjf 28 janvier 2023 - 10:38

Cet article est affligeant! Si la France avait été si bonne avec l’Afrique, disons les 70 dernières années, ce serait un zone riche qui n’exporterait pas sa population en France et en Europe, non? Par ailleurs, dire que les Russes vont en Afrique pour piller les ressources montre que celui qui écrit ne connaît même pas sa géographie élémentaire. La Russie? En manque de ressources? Vous rigolez!
Enfin, concernant la guerre plus globale de la Russie et de la Chine pour changer l’ordre mondial, là oui, et il faut bien commencer par un point. L’Afrique est indubitablement le point faible de l’Occident qui a entretenu bien plus que de raison les kleptocraties qui la forment. Alors, l’Occident n’a que ce qu’il mérite et il n’est absolument pas sûr qu’à ce jeu, l’homme africain moyen soit perdant.

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 janvier 2023 - 11:40

Votre ignorance ne suffit pas à excuser le mépris pour la France et son armée. Connaissez-vous le montant de l’aide accordée par la France et l’Occident à l’Afrique depuis les années 1960 ? Oui, la Russie de Poutine, comme l’URSS avant, ne font que piller, voler et entretenir le violence et le terrorisme. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’infos sur leur aide accordée à l’Afrique…

Répondre
CLEMENT 28 janvier 2023 - 2:14

« Mais qu’en pensent les poutinistes français ? Ceux qui admirent la Russie de Poutine et la voient comme un modèle pour la France ? ». Pourquoi tomber dans ce genre de poncifs dignes de la propagande gauchiste médiatique notamment. Si vous pensez à ceux qui portent un jugement plus nuancé sur le conflit ukrainien et le rôle joué par les Etats-Unis depuis 1991 à l’égard de la Russie, sachez que ce ne sont pas des poutinistes français, etc. Pour m’intéresser aux relations internationale depuis les années 1980 et avoir la chance d’avoir du temps pour beaucoup lire sur ce conflit, je pense que mon jugement s’appuie sur des données tangibles. On peut ne pas le partager mais je n’accuse pas mes détracteurs de bidenistes français…

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 janvier 2023 - 4:38

C’est sûr, les données sur les destructions russes lors de cette libération de l’Ukraine sont tout à fait tangibles…

Répondre
Scheidecker 28 janvier 2023 - 3:35

Je trouve ces commentaires désastreux. Les Africains paieront très cher leur combat anti français. Wagner ne vient pas en Afrique pour faire de l’humanitaire !

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 janvier 2023 - 4:36

Exactement !

Répondre
LEBLOND 29 janvier 2023 - 2:14

Et qui appelleront-ils au secours pour les sortir du trou ?? Devinez !!

Répondre
Dihamel 29 janvier 2023 - 9:07

Pour parler d e l’Afrique , il faut la connaître .Beaucoup d’intervenants sur ce. Blog n’y ont jamais mis les pieds ou alors 8 jours dans un club med . LOL .
J’ai travaillé à la construction du barrage de Jebba au Nigeria avec la. Société française Fougerolle . (Cocorico ) puis je suis parti plusieurs années aussi travailler dans les mines de. Cuivre de RDC . Ville du Katanga appelé Kipushi . Nous en sommes parti expulsé par les autorités zaïroise a l’époque et pour la bonne raison que Mitterrand n’avait pas arrosé le président Mobutu ….En France ,bêtement on crie à la corruption et la justice s’en mêle stupidement .Les chinois ont pris notre place ,ils ne s’embêtent pas de la morale ,et ne s’occupe pas ni desDroits de l’Homme, ni de la politique intérieure .Mais ils raflent tous les minerais rares . Arrêtons de donner des leçons ,regardons nous dans un miroir avant .Nos militaires n’ont rien à faire en Afrique que l’on commence par faire la police en France et à expulser tous les migrants clandestins au moins ceux qui se comportent en délinquants .

Répondre
AlainD 29 janvier 2023 - 9:56

Nous verrons et peut être dans pas très longtemps comment vont réagir les peuples de ces pays dont on nous a virés après que nos soldats se sont battus contre les djihadistes. Combien de morts dans nos rangs ?
Aujourd’hui les dictateurs en place font appel à d’autres dictateurs qui ne vont pas les ménager et ne manqueront pas de se servir sur les ressources minières. Je n’ai pas remarqué que les mercenaires de Wagner avaient des méthodes bien policées.
Puisque les nouveaux chefs d’Etat nous ont intimé l’ordre de partir nous partons soit, mais alors renvoyons dans leurs pays respectifs tous leurs ressortissants qui vivent en France aux crochets des contribuables…

Répondre
Astérix 2 février 2023 - 2:36

Combien de soldats français morts ou blessés pour en arriver à ce stade ? Merci Macron !

Répondre

Laissez un commentaire