Accueil » 800 millions d’euros pour les demandeurs d’emploi en formation, l’argent continue de tomber du ciel

800 millions d’euros pour les demandeurs d’emploi en formation, l’argent continue de tomber du ciel

par Adélaïde Motte

Pour que les demandeurs d’emploi puissent bénéficier de la “très bonne dynamique de la reprise”, Elisabeth Borne, ministre du Travail, a annoncé la semaine dernière une prime de 1 000 euros pour ceux qui se forment en entreprise sur les métiers qui recrutent. Le tout pour la modique enveloppe de 800 millions d’euros. Le gouvernement s’amuse donc à copier les entreprises qui n’ont pas attendu des aides pour recruter des jeunes diplômés qu’elles forment, puis emploient.
Relancer la dynamique du marché de l’emploi ne passe pas par des aides, qui ont surtout pour effet d’alourdir les taxes, d’employer des fonctionnaires et de compliquer les procédures. Autant d’effets contre-productifs qui pèsent sur le développement les entreprises, et donc sur leur capacité à recruter. La relance souhaitée par Elisabeth Borne devrait plutôt passer par un dégraissement du Code du travail afin de rendre l’emploi plus flexible, et par une baisse des cotisations pour alléger la masse salariale. Ainsi les entreprises auront moins peur d’engager des jeunes peu expérimentés, et le chômage pourra baisser.

You may also like

1 commenter

Duhamel 17 mai 2022 - 11:25

Ceux qui veulent bosser ,trouvent toujours un emploi .les autres qui cherchent à éviter le boulot et qui se complaisent dans le chômage n’en trouveront jamais .
Perso dans ma cartiere ,j’ai travaillé pour différentes entreprises . 3 ont déposé le bilan !!!! J’ai toujours retrouvé un travail en 1 semaine ,pas forcément ce que voulais mais de quoi nourrir mes gosses .

Répondre

Laissez un commentaire