Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Flat Tax (impôt à taux unique) : 33 pays dans le monde !

Flat Tax (impôt à taux unique) : 33 pays dans le monde !

par
778 vues

L’association mondiale des contribuables a été fondée en 1988 par Björn Tarras-Wahlberg et rassemble aujourd’hui plus de 70 associations membres dans 60 pays dans le monde. Leur mission principale est la protection des contribuables face à la fiscalité excessive et aux dérives dépensières des Etats. L’une des manières de combattre une trop forte imposition est l’adoption d’une flat tax (impôt à taux unique), mesure fiscale soutenue aussi par l’IREF. Et, dans ce sens, le succès est là. En 1993, seul Hong Kong avait mis en place une flat tax. En 2022, pas moins de 33 pays dont 21 en Europe ont introduit une flat tax (avec un ou deux taux) sur les revenus des ménages et/ou sur les entreprises ! Voici la liste :

 

Montenegro (2007) 9%
Kyrgyzstan (2006) 10%
Kazakhstan (2007) 10%
Turkmenistan 10%
Macédoine (2007) 10%
Mongolie (2007) 10%
Albanie (2008) 10%
Bulgarie (2008) 10%
Nepal (2008) 10%
Serbie (2008) 10%
Bosnie & Herzegovine 10%
Andorre (2011) 10%
Timor-Leste 10%
Macao 12%
Biélorussie (2009) 12%
Liechtenstein (2011) 12.50%
Russie (2001) 13%
Bolivie 13%
Hong Kong (1947) 2 – 17%
Lituanie (1994) 15%
Irak (2004) 15%
Ile Maurices (2007) 15%
République tchèque (2008) 15% & 22%
Malte (2011) 15%
Ukraine (2004) 15% & 17%
Seychelles 15%
Roumanie (2005) 16%
Hongrie (2011) 16%
Slovaquie (2004) 19% & 21%
Georgie (2005) 20%
Estonie (1994) 21%
Jamaïque (1984) 25%
Trinidad & Tobago 25%
Lettonie (1994) 20-23%

 

 

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

JACQUES 28 mai 2023 - 8:22

Le schéma idéal est un minimum vital versé à chaque citoyen associé à une flat tax sur les revenus.

Ce serait l’équivalent intelligent de notre impôt à taux progressif.
Calibrer la redistribution sociale et le financement de la dépense publique avec un même instrument, on peut toujours rêver.

On peut toujours rêver.

Répondre
Nicolas Lecaussin 28 mai 2023 - 4:39

Pourquoi à chaque citoyen ? C’est du léninisme. Seulement à ceux qui en ont vraiment besoin.

Répondre
montillot dominique 28 mai 2023 - 7:25

OUI

Répondre
Joël HENRY 26 octobre 2023 - 8:34

Il faudrait commencer par prendre en compte TOUS les revenus, quel qu’ils soient: indemnités parlementaires plus autres politiciens, la CAF, les gains aux jeux, les émoluments….. Tous les gains d’argent qui portent des noms différents et qui sont traités différemment du point de vue des taxes. Il n’est pas normal qu’une personne puisse toucher officiellement 20 000 € par mois et être déclarée sans revenu à cause de ces distinctions.

Répondre