Accueil » Dette publique par habitant : presque trois fois plus que la dette privée

Dette publique par habitant : presque trois fois plus que la dette privée

par Nicolas Lecaussin

15 000 euros de dette privée contre 25 000 euros de dette publique.

Les ménages français sont endettés parce qu’ils ont contracté des emprunts pour se loger ou s’équiper. Cette dette privée et volontaire représente en moyenne environ 15.000 euros par habitant. Mais les ménages ont aussi à rembourser une dette publique et involontaire de 25.000 euros par habitant ! Cela représente 10 000 euros de plus mais si nous prenons en compte tous les engagements de l’Etat (et non pas seulement la dette au sens de Maastricht), nous voyons que la dette publique par habitant atteint 40 000 euros, soit presque trois fois plus que la dette privée par habitant. C’est ce qui ressort de la monographie « La crise de la dette souveraine française » réalisée par deux chercheurs de l’IREF, Pierre Garello et Vesselina Spassova dans une monographie commandée par l’association Contribuables Associés et parue ce mois-ci.

15 000 euros de dette privée contre 25 000 euros de dette publique.

Les ménages français sont endettés parce qu’ils ont contracté des emprunts pour se loger ou s’équiper. Cette dette privée et volontaire représente en moyenne environ 15.000 euros par habitant. Mais les ménages ont aussi à rembourser une dette publique et involontaire de 25.000 euros par habitant ! Cela représente 10 000 euros de plus mais si nous prenons en compte tous les engagements de l’Etat (et non pas seulement la dette au sens de Maastricht), nous voyons que la dette publique par habitant atteint 40 000 euros, soit presque trois fois plus que la dette privée par habitant. C’est ce qui ressort de la monographie « La crise de la dette souveraine française » réalisée par deux chercheurs de l’IREF, Pierre Garello et Vesselina Spassova dans une monographie commandée par l’association Contribuables Associés et parue ce mois-ci.

You may also like

Laissez un commentaire