Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Une nouvelle année pleine d’espoirs

Une nouvelle année pleine d’espoirs

par et
710 vues

Certes, l’année 2022 ne présente pas un bon bilan : la guerre, la continuation larvée de l’épidémie, l’irruption de nationalismes convulsifs dans le monde et un déclin des échanges commerciaux mondiaux, une menace sur l’énergie, une inflation démesurée, une augmentation dramatique en France et ailleurs de l’endettement public, une gestion de plus en plus chaotique de nos services publics…

Les gouvernements despotiques n’ont pas brillé par leur efficacité, ni dans la gestion de la santé (Chine) ni dans celle de la guerre (Russie), et ont suscité des révoltes aussi admirables que spectaculaires (Iran). Les statistiques montrent obstinément, contre les vents de l’idéologie, que le libre-échange favorise la sortie de la pauvreté. L’actualité démontre à tous, au fond de leur porte-monnaie, que l’énergie coûte moins cher quand la production et les flux sont confiés aux marchés plutôt qu’aux Etats ; et que lord Acton avait raison : quand les fonctionnaires considèrent qu’un pays est un bateau fait pour l’équipage plus que pour les passagers, il n’est pas très apte à la navigation.

Encore faut-il que les citoyens soient pleinement conscients des enjeux comme des mécanismes qui finalement régissent leur vie. C’est le travail quotidien auquel nous nous livrons que de les expliquer. Avec votre aide nous parvenons d’année en année à augmenter sensiblement notre audience et, nous l’espérons, à faire évoluer l’opinion. Un grand merci à tous, car vous avez été nombreux à nous soutenir financièrement en 2022. Vous pouvez aussi nous apporter un concours d’une autre sorte, facile et non moins efficace, en rediffusant notre lettre et nos études, en proposant à vos amis de s’inscrire sur notre site, gratuitement, pour recevoir notre courrier quotidien… en un clic ! N’hésitez pas non plus à nous faire part de vos commentaires, ils sont pour nous d’un grand intérêt.

Nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2023 en espérant qu’ensemble nous fassions mieux rayonner la liberté pour le bien de tous.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Solus 2 janvier 2023 - 7:16

Bonjour.
Vous omettez Monsieur, de dire que l’inflation énergétique (pétrole et électricité notamment) est surtout liée à la spéculation, et on rafistole en créant des taxes sur les super profits.
Nous vendons l’électricité à bas coût, pour l’acheter à un coût bien plus élevé, à qui cela profite ?
Donc la libéralisation oui, mais pas sur tout.

Répondre
Nicolas Lecaussin 2 janvier 2023 - 9:27

pas vraiment, sinon, les prix n’auraient jamais baissé, comme c’est le cas maintenant…C’est l’Etat qui crée la pénurie..
NL

Répondre
jaffry 2 janvier 2023 - 7:47

vous aviez dit un jour que nous laissons la dette a nos enfant absolulment fauxla france france emet des oat obliquations assimillables du tresor et des bons du tresors d ailleurs le monsieur promoteur de la dette thierry breton sur le plateau de polyne de ma lherbe a dit il faut qu on arrete de mentir au francais ce sont les generation pressente qui la paye comme eric boquet senateur dit de meme ainsi que bruno tinel vous savez monsieur delsol ne nous prenez pas pour des ignorants depuis la crise des gilets jaunes jai voulu savoir les tenants et aboutissants de ce pourquoi nous somment arrives la je vous sugere d aller sur le pacte avec le diable de fabrizio calvi et steeve bauman journaliste investigation croyez moi j en ai appris des chose je vois qu il ya des economistes qui sinsurge sur les politique menees depuis 40 ans thomas porcher charles gave votre fondateur s en prend aux elites
cette economie liberale c est faite sur le dos des salaries blocage des salaires 1983 ce que regan a fait et deregulation de la finance et des banques vous savez il y a le juge van ruymbeke dit le jour ou les francais sauront
que la france est riche et ont leur dit qu elleest endettee
regarde les americainsils sont endettes de trente milles milliards ils ont pratique le quantitivite aensing 25 fois nous savons que nous somment les larbins de l amerique sur ce vous je vous laisse

Répondre
Serge GRASS 2 janvier 2023 - 8:28

« quand les fonctionnaires considèrent qu’un pays est un bateau fait pour l’équipage plus que pour les passagers, il n’est pas très apte à la navigation. » Cette réflexion peut aussi s’écrire : Quand des affairistes considèrent qu’un pays est un bateau fait pour leurs profits plus que pour les Citoyens, le bateau navigue vers l’abime..

Répondre
orilou 2 janvier 2023 - 8:39

La formule des fonctionnaires (au demeurant très, voire TROP nombreux) qui considèrent l’Etat comme un bateau fait pour l’équipage plus que pour les passagers m’a bien plus.
Triste réalité. Une version moderne du Servir au lieu de SE SERVIR… avec toutes les conséquences que cela comporte pour notre pays.
Notre pays ne pourra pas continuer sur cette voie.

Répondre
Obeguyx 2 janvier 2023 - 6:39

De profundis !!!

Répondre

Laissez un commentaire