Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Mais où sont les retraites chapeaux ?

Mais où sont les retraites chapeaux ?

par
31 vues

Certains ont dénoncé ce scandale: des directeurs et cadres sont gratifiés d’un complément de retraite par leurs entreprises au moment où ils « tirent leur chapeau ». En réalité c’est beaucoup de bruit pour rien : ces compléments sont mineurs, et ils sont contractuels. Mise au point de Nicolas Lecaussin, directeur du développement à l’IREF .

A la demande du gouvernement, la Direction de la Sécurité Sociale (DSS) a réalisé un Rapport sur le système des retraites chapeaux tant décrié par les politiques de droite comme de gauche. Envoyé aux parlementaires, le Rapport n’a pas fait de vagues dans les médias. Et pour cause. Ses conclusions sont très, très loin des accusations portées par les hérauts du politiquement correct contre les patrons qui s’en mettent plein les poches une fois à la retraite.

La moyenne des retraites chapeaux est de… 323 euros par mois . Il existe environ 10 500 établissements qui proposent un régime dit de retraite chapeau pour environ 89 000 retraités. Le montant moyen annuel est de 3 875 euros par bénéficiaire. D’après le Rapport, 62 % des bénéficiaires touchent moins de 4 000 euros par an et 15 % plus de 7 000 euros par an. Rappelons que la retraite chapeau relève de l’article L 137-11 du code de la Sécurité sociale : l’employeur s’engage à verser à ses salariés un complément de retraite sous forme de rente viagère, dont le montant est fixé contractuellement et à la condition que son bénéficiaire achève sa carrière dans l’entreprise. Dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 il est prévu une contribution de 14 % sur les rentes supérieures à 3 462 euros annuels. Si le gouvernement pensait que cette contribution allait renflouer les comptes de la Sécu, c’est raté.

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Anonyme 26 novembre 2010 - 12:30

retraite chapeau
d’après vos chiffres,cela représente environ un demi milliard d’euros. Négligeable?

jacques.noel16@wanadoo.fr

Répondre
Anonyme 24 décembre 2010 - 3:03

l’art de détourner le débat
l’art de détourner le débat par des moyennes qui ne veulent rien dire.

15% des bénéficiares touchent plus de 7000 €. Et combien pour les 1% les mieux pourvus?

Répondre

Laissez un commentaire