Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les viticulteurs français victimes du protectionnisme

Les viticulteurs français victimes du protectionnisme

jeudi 11 février 2021, par Jules Devie

À la suite d’une querelle sur les aides illégales des États à Airbus et Boeing, l’UE a taxé des produits américains pour 4 milliards de dollars supplémentaires en octobre 2020. Les Américains ont riposté avec la mise en place d’une taxe de 25 % sur un nombre accru de produits. L’IREF a récemment alerté sur les conséquences dramatiques de la politique protectionniste de l’UE pour la production française. La filière française de vins et spiritueux en témoigne.
Les chiffres publiés par la Fédération des exportateurs de Vins et Spiritueux de France confirment nos inquiétudes.

L’année 2020 a vu le chiffre d’affaires de la filière s’écrouler de 13,9 %, soit 12,1 milliards d’euros. Ces résultats sont bien sûr dus, en partie, à la crise du Covid-19, mais aussi à l’instauration de nouvelles taxes par l’administration Trump. Ainsi, la valeur des exportations vers les États-Unis, première destination de ces produits, a chuté de 23 %, exclusivement à cause des nouvelles mesures protectionnistes.

Si rien n’est fait, la situation risque d’empirer car de nouvelles taxes américaines viennent d’entrer en vigueur le 12 janvier 2021. Il est impératif que l’UE trouve un terrain d’entente avec les États-Unis ou le préjudice sur cette filière d’excellence française sera lourd.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-viticulteurs-francais-victimes-du-protectionnisme

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière