Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés

par Nicolas Lecaussin

La très grande majorité des riches aujourd’hui sont des entrepreneurs qui créent des centaines de milliers d’emplois et rendent notre vie plus facile. Dans le classement Forbes, entre 2001 et 2021, le nombre d’entrepreneurs a été multiplié par 7.2 et leur fortune par 10.5. Les monter en épingle serait certainement bien plus incitatif, dynamique et productif, que les décrier.

Le riche est le bouc émissaire parfait

En France, on n’aime pas les riches. C’est un fait connu, il appartient en quelque sorte à notre culture, nombre de politiques et de médias ne manquent pas de le rappeler régulièrement. Le ministre de l’Economie rêve de taxer les multinationales et d’instaurer une société plus « juste ». Même des politiques se disant de droite n’osent pas glorifier ceux qui ont fait fortune. Ils les critiqueraient plus volontiers, au nom de la fameuse et fumeuse « justice sociale ». Le riche est le bouc émissaire parfait. Lorsque Bernard Arnault apparaît en tête des plus grosses fortunes mondiales, qui s’en montre fier pour la France ? Un journal a même osé faire sa Une avec le titre « Casse-toi, riche con ! ».

Marx soutenait que le capital allait s’accumuler et se concentrer de plus en plus entre les mains d’une poignée de personnes. Piketty, un homme à succès dans notre pays, lui avait emboîté le pas, ayant naguère fustigé une augmentation très forte des richesses et des inégalités croissantes dans les sociétés capitalistes. Curieusement, il n’aborde plus le sujet dans son dernier livre. S’est-il rendu compte qu’il avait eu tort ? Nous n’en doutons, nous, évidemment pas et il existe une façon très simple de prouver que le grand penseur et le petit suiveur se sont trompés. Il suffit de considérer objectivement les riches et la manière dont ils font fortune.

France : 10 % les plus riches versent environ 72 % du total de l’impôt sur le revenu. Etats-Unis : 1% des contribuables = 39,6% des recettes fiscales

Prenons le classement Challenges des fortunes françaises. En tête, Bernard Arnault, les familles Hermès, Wertheimer (Channel), Bettencourt (L’Oréal) et Pinault. Toutefois, parmi les 100 premiers, on constate une importante mobilité. En seulement un an, environ 90 fortunes sur 100 ont changé de place. Neuf nouveaux ont fait leur entrée, dont quatre ne faisaient même pas partie jusqu’ici des 500 plus grandes fortunes de France : Evan Spiegel (20e !), cofondateur de Snapchat, Olivier Pomel et Alexis Lê-Quôc (25e), cofondateurs de Datadog, Stéphane Bancel (66e), patron fondateur de Moderna Santé et Bernard Magrez (89e), à la tête de 42 vignobles. Les 10 premières fortunes de France représentent plus de 800 000 emplois. Ils payent des impôts, contrairement à ce que soutient Monsieur Piketty. Les 10 % les plus riches versent environ 72 % du total de l’impôt sur le revenu, selon les chiffres du Budget. Et les 2% de foyers fiscaux déclarant plus de 100.000 euros de revenus annuels en règlent à eux seuls plus de 40 %.

Aux Etats-Unis, les plus riches sont aussi, de loin, les plus gros contributeurs : 95% du total des impôts et des taxes sont payés par seulement 5% d’entre eux. C’est encore plus spectaculaire si l’on prend les chiffres à l’envers et tout au sommet : 1% des contribuables = 39,6% des recettes fiscales. Il est faux donc de dire, comme le fait Piketty dans ses travaux sur les riches Américains, que ceux-ci ne payent pas d’impôts.

Classement Forbes : entre 2001 et 2021, le nombre d’entrepreneurs a été multiplié par 7.2 et leur fortune par 10.5.

Nous avons encore plus convaincant avec le dernier classement Forbes (2021), qui contredit encore plus les thèses marxisantes de Piketty et de ses collègues. Certains sont sortis de ce classement depuis l’année 2020 mais globalement, les 2 755 milliardaires de la liste comptent 493 nouveaux : ils ont poussé au rythme d’environ un toutes les 17 heures ! Jeff Bezos est l’homme le plus riche du monde pour la quatrième année consécutive, avec une fortune estimée à 177 milliards de dollars ; Elon Musk a grimpé à la deuxième place avec 151 milliards de dollars. Tous les deux sont des entrepreneurs, des self-made men. Regardons d’ailleurs l’évolution du nombre d’héritiers et d’entrepreneurs parmi les plus riches depuis 20 ans :

Héritiers et entrepreneurs entre 2001 et 2021 (Forbes)
image1-21.png

Entre 2001 et 2021, le nombre d’entrepreneurs a été multiplié par 7.2 et leur fortune par 10.5. Le nombre d’héritiers, lui, est resté à peu près stable. C’est donc bien la catégorie des premiers qui a explosé. Parmi les nouveaux, 40 sont entrés dans le classement durant l’année de la pandémie (2020). On y voit Stéphane Bancel (fondateur de Moderna), Ugur Sahin (fondateur de BioNTech) ou Timothy Springer, chercheur…Tous ont contribué aux vaccins, tests ou traitement contre le Covid.

La liste Forbes 2021 des milliardaires du monde comprend 328 femmes, un nombre en hausse de plus de 36% par rapport à l’année précédente

Dans cette liste Forbes, une dizaine de milliardaires ont moins de 30 ans. Tel Austin Russell (26 ans) qui a passé son adolescence à faire des recherches à l’Université de Californie et au Beckman Laser Institute d’Irvine. Il a fondé la startup Luminar Technologies après avoir obtenu une bourse de 100 000 $ octroyée par… le milliardaire Peter Thiel. Ses capteurs aident désormais les voitures autonomes, Volvo, Toyota et Intel’s Mobileye, à « voir » en 3D. La société a été cotée via une fusion SPAC en décembre 2020, catapultant l’entrepreneur dans les rangs des milliardaires du jour au lendemain. Il est le plus jeune milliardaire autodidacte au monde.
La liste Forbes 2021 des milliardaires du monde comprend 328 femmes, un nombre en hausse de plus de 36% par rapport à l’année précédente, dont fait partie aussi la plus jeune femme milliardaire autodidacte du monde : Whitney Wolfe Herd (31 ans), cofondatrice de Bumble. Elle est l’une des 63 femmes qui ont rejoint pour la première fois la liste des milliardaires.

Mobilité et entrepreneuriat, voilà deux ingrédients qui semblent décisifs pour intégrer le club des personnes les plus riches au monde. On pourrait ajouter la philanthropie car pratiquement tous ont créé leur propre fondation ou donnent de l’argent à d’autres, à moins que ce ne soit à des œuvres caritatives. La fondation Bill Gates est célèbre dans le monde entier, mais beaucoup d’autres dirigeants, plus discrets, moins médiatisés, jouent aussi un rôle de première importance. Peu de gens connaissent Jares Isaacman (fortune estimée à 1.7 Mds), cofondateur et PDG de Harbortouch (un processeur de paiement) et fabricant de matériel de traitement des paiements. Il a fait un chèque de 100 millions de dollars à l’hôpital de recherches pour enfants St. Jude. Ou bien Timothy Springer, qui a donné 30 millions de dollars pour créer l’Institute for Protein Innovation, une organisation à but non lucratif.
Les plus riches aujourd’hui (à ne pas confondre avec les faux riches des pays mafieux) sont très loin de l’image qui leur est donnée par de nombreux économistes, politiques ou journalistes. Pourtant, quels meilleurs exemples pour des jeunes ? Les monter en épingle serait certainement bien plus incitatif, dynamique et productif, que les décrier.

image1-21.png

You may also like

8 commentaires

Dallot 2 décembre 2021 - 3:44

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Quelle bouffée d’oxygène de lire ce constat encore tabou en France où l’on entend encore des inepties concernant notamment les fameuses « inégalités sociales »ainsi que les attaques contre ceux qui font tourner l’économie. Ces positions ou postures qui consistent à vouloir détruire ceux qui font vivre les plus pauvres sont toujours hallucinantes

Répondre
HANLET 2 décembre 2021 - 8:24

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Merci de ce salutaire rappel.

Répondre
en fait 2 décembre 2021 - 8:51

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
OUI, un très grand oui !, il y a ceux peu nombreux qui créent de la valeur ajoutée, rendent de véritables services aux personnes, augmentent le pouvoir d’achat, . .. …., et ceux trop nombreux qui se goinfrent en évoquant, ce qu’ils ne comprennent pas, tout en bénéficiant d’une fiscalité très avantageuse ( mention spéciale pour les politiques ). C’est un peu l’esprit de la Bataille d’ Angleterre,  » jamais tant de gens n’ont autant dû à si peu » .
Oui, encore merci pour ces FAITS.

Répondre
gaston79 2 décembre 2021 - 9:47

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Cette étude confirmant que les « riches » ne sont jamais les mêmes, disqualifie la théorie marxiste (et du petit suiveur Piketty) d’accumulation du capital. Elle rappelle en outre que ces riches sont les plus grands contributeurs fiscaux, et avant ça, à l’emploi , et donc aux salaires représentant, on le rappelle, 70 % de la valeur ajoutée distribuée en France.
Ajoutons que si les socialistes français voulaient saisir la totalité du patrimoine des milliardaires de ce pays qu’on peut estimer à 3 ou 400 milliards, une seule année de dépenses publiques suffirait à le dilapider en chèques de 100 euros versés ça et là à des chômeurs et inactifs assistés, ou à des fonctionnaires au salaire rallongé.

Répondre
Bernard GUILHON 2 décembre 2021 - 10:06

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
« Même des politiques se disant de droite n’osent pas glorifier ceux qui ont fait fortune. Ils les critiqueraient plus volontiers, au nom de la fameuse et fumeuse « justice sociale »
Corollaire : on ne pourra échapper à cette idéologie qu’après une vigoureuse démarxisation complète de notre société. Vaste programme!

Répondre
Obeguyx 2 décembre 2021 - 10:56

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Eh, oui. Comme disait Coluche : « Plus y’a d’riches, moins y’a d’pauvres et plus y’a d’pauvres, moins y’a d’riches ». Les choses sont quand même simples, si on fait abstraction de la démographie galopante…

Répondre
PhB 2 décembre 2021 - 12:49

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Juste un petit bémol dans tout ça,!
Sans vouloir taper sur les riches (dont apparemment je ne fais plus partie, ma taxe d’habitation ayant bénéficié cette année d’une réduction pour la première fois???)
La crise « Covid » profite plus à la classe supérieure et moyenne supérieure, comme le montre les cours de la bourse.
Me considérant comme faisant encore partie le celle-ci, je constate que, ce n’est pas la retraite qui m’enrichit mais les autres produits « périphériques » que ne possèdent pas la majorité de la population même celle qui travaille!
Merci de respecter toutes ces personnes acteurs(trices) de la vie économique également qui se maintiennent à la surface de l’eau, faute de ne pouvoir mettre suffisamment de côté.
Ca interpelle quand même!
Et pour répéter une nième fois un vieux dicton:
 » L’argent appelle l’argent! »
Et, il en sera ainsi, jusqu’à l’arrivée du grand effondrement économique.
PhB

Répondre
Lepeu 2 décembre 2021 - 4:32

Qui sont les riches ou pourquoi Marx et Piketty se sont plantés
Winston Churchill a écrit
Les entrepreneurs sont considérés par certains comme des loups qu’il faut abattre

D’autres les considèrent comme des vaches que l’on peut traire indéfiniment

Beaucoup oublie que c’est le cheval qui tire le char

Répondre

Laissez un commentaire