Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche

par Nicolas Lecaussin

La FDA (Food and Drug Administration) a examiné quelque 340 000 pages de données en moins de quatre mois pour approuver (en décembre 2020) l’utilisation en urgence du vaccin Pfizer contre le Covid. Depuis, elle a approfondi les recherches et a reçu aussi des données concernant les 92 millions d’Américains qui ont été vaccinés avec les deux doses Pfizer. L’organisme américain vient donc d’accorder l’approbation complète du vaccin ARNm de Pfizer. On ne pourra plus dire que le vaccin est au stade expérimental. Ce qui, de toute façon, ne correspondait pas à la réalité. On disposait déjà des données de son essai en phase 3 avec quelque 37 000 participants qui ont montré que le vaccin était efficace à 95% contre le Covid. Une efficacité ramenée à 91 % contre le variant Delta. Le vaccin a été « contrôlé et suivi » pendant six mois alors que les effets secondaires (des vaccins en général) se manifestent surtout dans les minutes et les heures qui suivent l’injection et jusqu’à maximum deux mois.

La décision de la FDA devrait encourager la recherche médicale et l’innovation. Au lieu de perdre des années et des années à attendre que l’administration donne le feu vert, les laboratoires privés pourraient accélérer la recherche, découvrir plus rapidement de nouveaux traitements et sauver encore plus de vies.

You may also like

6 commentaires

CLEMENT août 26, 2021 - 7:53

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
Bonjour, la laboratoire Pfizzer sera-t-il responsable juridiquement désormais en cas de décès ou d’effet secondaire grave ? Merci.

Répondre
Nicolas Lecaussin août 26, 2021 - 8:52

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
La loi prévoit que le producteur est responsable du dommage causé par un défaut de son produit
Via l’Oniam, le fonds français d’indemnisation des accidents médicaux peut être mobilisé en pareil cas, pour ces vaccins comme pour tout produit de santé.
En cas d’obligation vaccinale, c’est l’Etat, via l’Oniam, qui endosse la responsabilité des produits dont il prône l’usage, et serait mobilisé pour indemniser les victimes. Mais c’est le cas pour l’ensemble des produits soumis à une obligation vaccinale, depuis des années.

Répondre
zelectron août 26, 2021 - 8:39

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
Alea jacta est !

Répondre
PICOT août 26, 2021 - 9:33

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
Mr Lecaussin, l’Oniam est financée, in fine, par le contribuable que je sache. C’est donc lui qui payera les accidents dus au vaccin contre le Covid à la place des laboratoires, ce qui est parfaitement anormal. Par ailleurs, désolé, vous ne pouvez nullement affirmer, comme tant d’autres, que nous ne sommes plus en phase expérimentale. Dans cette phase il y a un paramètre incontournable : le temps. Le fait qu’il y ait des millions de gens vaccinés ne prouve rien, ni dans un sens ni dans l’autre. Il faut 5 ans au moins pour mettre un médicament ou un vaccin au point. Il est impossible de mettre ceci sous le tapis, et seul le temps nous dira si ce produite est efficace et constitue un merveilleux progrès ou pas. Pour l’heure il est trop tôt malgré tout ce qu’on nous raconte, et aucune décision administrative ne peut raccourcir le déroulement normal des années : c’est 365 jours par an et c’est incontournable.

Répondre
Nicolas Lecaussin août 26, 2021 - 10:49

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
Concernant Oniam vous avez raison, bien sûr. Pour le reste, les études et les liens dans le texte (et pas seulement) expliquent très bien.
Cordialement

Répondre
Obeguyx août 29, 2021 - 10:12

Vaccins anti-Covid et innovation médicale : quand l’administration fait avancer la recherche
Depuis quand l’administration fait avancer la recherche ? Elle ne fait que la ralentir, lorsqu’elle ne la détruit pas.

Répondre

Laissez un commentaire