Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste

Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste

par Romain Delisle

L’Assemblée nationale a adopté, le 16 novembre, en première lecture, par 348 voix contre 205, le projet de loi de finances (PLF) pour 2022. Celui-ci contient de nombreuses mesures ajoutées au fil de l’eau par le Gouvernement, notamment le plan d’investissement France 2030 destiné à réindustrialiser et décarboner l’économie du pays.

Sans surprise, les groupes de La République en marche (LREM), du Mouvement démocrate (Modem) et AGIR se sont exprimés en faveur du texte quand les groupes socialistes, communistes, de La France insoumise, de Liberté et territoires et des Républicains s’y sont opposés. Le groupe UDI (Union des démocrates indépendants) se partage entre six votes pour et six votes contre.

149 amendements du Gouvernement ont étés adoptés pour une dépense de 11,8 Mds€ portant le déficit de l’Etat à 155 Mds€, soit 5% du PIB. « L’amendement le plus cher de la Ve République », selon Valérie Rabault, présidente du groupe socialiste et ancien rapporteur général des finances, prévoit 34 Mds€ d’autorisations d’engagement pour le plan France 2030, dont 3,5 Mds€ en 2022.

Le contrat d’engagement pour les jeunes (CEJ), évoqué dès le 12 juillet dernier par le Président de la République, coutera 550 M€ pris sur la mission budgétaire « Travail et emploi », dont 268 M€ pour le suivi des jeunes bénéficiaires et 140 M€ pour le versement de leur allocation.

Face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité, le Gouvernement a intégré au projet de loi un bouclier tarifaire, qui consiste en un blocage des prix de l’électricité via une diminution de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TICFE) de 4%, qui induira une perte de recette de 5,1 Mds€.

50 M€ ont également été alloués à la réparation des préjudices subis par les harkis et 650 M€ d’emprunts ont été garantis par l’Etat à destination de la future société chargée de piloter la rénovation des écoles phocéennes.

Que nous révèle cet inventaire à la Prévert si ce n’est que le Gouvernement prend le chemin de la mandature Hollande ? La partie gauche de l’Exécutif a clairement emporté la partie. La purge, qui suivra nécessairement les élections, n’en sera que plus dure. Rappelons que l’explosion du système de retraite, à savoir un déficit estimé à 7,5 Mds€, est prévu pour 2025.

You may also like

4 commentaires

Laurent novembre 20, 2021 - 5:49

Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste
Cela change quoi ? il en est ainsi depuis des lustres. Dilapider l’argent qui n’est pas le sien est la force même de la politique Française.

Répondre
zelectron novembre 20, 2021 - 10:59

Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste
Tout est contrôlé par l’état, tout l’état, rien que l’état : ça ne vous rappelle rien ?
Ces « soit-disant représentant du peuple » sont à la botte de Macrone et ses spadassins
On dépense, on dépense, mais « ON » interdit de laisser les forces vives privées de produire

Répondre
Dufournet jean-Paul novembre 21, 2021 - 5:36

Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste
Votre article concernant le PLF
Je vois que la subvention jeunes (le CEJ) va coûter 550 millions dont 268 M pour le « suivi des jeunes » c’est à dire le coût administratif de l’application de cette mesure qui n’apportera finalement que 140 M aux bénéficiaires !!! on croit halluciner lorsqu’encore une fois on constate la propension de l’Etat à dépenser sans compter l’argent public par une incapacité génétique inimaginable à concevoir, mettre en oeuvre et gérer une organisation humaine, que ce soit la Sante , la Police ou tout autre mission régalienne ou non
Cette incapacité à gérer les ressources devient sous Mr. Macron un véritable fléau pour la nation toute entière ;
IL faut arrêter cette machine infernale qui va nous conduire à la faillite totale .
On connait les penseurs de ce fiasco : Nous, Hauts Fonctionnaires, on est pas des petits comptables; nous, on gère l’Etat et donc il faut s’affranchir de ces basses préoccupations.
Combien de temps allons nous en France payer tous les mois une bonne partie de nos fonctionnaires avec l’argent de la BCE ?? Oui, il faudra un jour rembourser la dette ….
Bah.. ça fait quarante ans que la France est en déficit donc un peu plus un peu moins …

Et on va confier de nouveau les clés du bateau France à ses Irresponsables ?? à monsieur Macron, un homme qui nous a prouvé combien il décidait et agissait avec courage désintéressement et tellement habité par le souci de donner la prospérité à ce pays, à honorer l’image de la France …. IL est encore temps de se réveiller..
J.P. D

P.S Cette fois, puis-je espérer voir mon petit article publié ???

Répondre
Astérix novembre 22, 2021 - 12:23

Un projet de loi de finances (PLF) pour 2022 franchement socialiste
La plus grande entreprise de démolition de la France continue tranquillement .!
Que font les Français ??? Rien ils sont contents…??

Répondre

Laissez un commentaire