Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les conséquences d’une défaite de la Russie

Les conséquences d’une défaite de la Russie

par
108 vues

Il est très tôt mais on peut se poser la question. Et si la Russie perdait vraiment la guerre ? On sait maintenant que l’effet de surprise escompté par Poutine n’a pas marché et que les Ukrainiens résistent héroïquement. Le dictateur du Kremlin a sûrement été aveuglé par sa propre propagande et par les mensonges de ses acolytes et autres serviteurs. Il est clair que, sur le terrain, cela ne se passe pas comme les Russes l’avaient prévu. Les Ukrainiens ont défendu leur terre vaillamment et avec une efficacité déconcertante. Espérons que cela continue. Dans un article publié dans le Wall Street journal, Joshua Muravchik, renommé professeur de relations internationales, écrit qu’il faudrait profiter d’une éventuelle défaite de la Russie et imposer nos valeurs démocratiques. Mais des valeurs de liberté ne s’imposent que par la conviction, pas par la contrainte. Les pays libres ont plutôt bien réagi à l’invasion. L’Allemagne augmente ses dépenses de défense et a commencé à se sevrer de l’énergie russe. D’autres membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord ont envoyé des armes à l’Ukraine. La Suède et la Finlande ont évoqué la perspective d’une adhésion à l’OTAN. Même le Japon et la Suisse ont rejoint les pays qui imposent des sanctions économiques à la Russie. Si les Russes reculent sur le terrain, il ne faut surtout pas les laisser démembrer l’Ukraine, ce qui pourrait être le but ultime de Poutine. Il faut rester ferme et aider les Ukrainiens à chasser réellement les troupes russes de leur territoire.

Ainsi, les États du monde entier, y compris la Chine, réfléchiront sérieusement avant d’attaquer les autres. Mais si M. Poutine réussit malgré les quelques revers, alors certains comprendront qu’ils pourraient essayer de faire la même chose.

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

en fait 2 avril 2022 - 9:19

OUI, vaste question, et si cela était le but ultime ? Les communistes se moquent de la vie humaine, ils ont mis la barre à 100 millions de morts. Aussi, soyons cynique, en fait réaliste et si la Poutine Big Team avec une remarquable répartition des rôles avait réalisé le ou un des grands Hold-up du XXI ° siècle ?.
Tout l’or du monde rentre dans un cube de 21 mètres, ce qui est « modeste ».
En utilisant les données STATISTA, depuis 2000 entre le Offshore et le Local en Russie, le TOP 1 % Russe peut avoir accumulé à fin 2021 de l’ordre de 4800 milliards USD ( dont 2300 en O.S. ).
– avec ces flux très importants, des effets de levier sont considérables, comme entre autres les dégâts au niveau des entreprises « négociant(s) » les M.P., . .. ….,
– avec les stocks de M.P. sur place dont la valorisation explose, . .. ….,
– sans oublier les dantesques fluctuations du Rouble vs – USD – € – Yen – GBP – . .. ….,
Des Everest d’Or ont du changer de mains en quelques jours ( avec les très nombreux paradis fiscaux voulus par les Etats, il est quasi impossible de savoir « qui est qui » réellement, cynisme absolu des Etats, . .. …., ).
donc tout va bien.

Répondre
Obeguyx 2 avril 2022 - 12:40

Si la Russie est défaite ou se retire, ce n’est certainement pas grâce à l’occident ou à la résistance Ukrainienne. C’est vraiment méconnaitre ce que sont les ressorts de la guerre et ce qu’est réellement la guerre pour croire de telles billevesées. Ce qu’a connu, à ce jour l’Ukraine, ne sont que quelques chiquenaudes. J’ajoute que je ne cautionne en rien ce qu’a fait Poutine, mais il faut raison garder et, quand même, lui attribuer qu’il ne veut pas engendrer un génocide, du moins je l’espère. La vérité n’est jamais simple et les visions simplistes des idéologues de l’Occident (ça ne date pas d’hier) n’apportent que peu d’éclairage à toute cette affaire. Et il n’est point besoin de faire appel à un quelconque « bureau de CONseil » pour comprendre !!!

Répondre
Picot 2 avril 2022 - 2:44

Il est bien trop tôt pour émettre de telles hypothèses. Il semblerait que le gros de l’armée Ukrainienne soit encerclée devant le Dombass d’après certaines commentateurs. Il est raisonnable d’attendre pour voir ce qui va réellement de passer.

Répondre
POUGNET 2 avril 2022 - 3:50

Sauf que avec tous leur bombardements ils ont réussi détruire de grande villes et semé la désolation jusque dans les petits villages à la fin qui pourra réparer tous ces dégâts, sans compter les morts, espérons qu’ils pourront compter sur l’Europe pour se reconstruire, même si l’Europe subit de graves conséquences de cette guerre.

Répondre
maxens 4 avril 2022 - 5:50

Je ne suis pas sous les bombes, alors plus facile de prendre position. Je n’espère qu’une chose dans ce conflit, la victoire de l’Ukraine et qu’aucune once de territoire ne soit lâchée à la Russie, Ni le Donbass, ni même la Crimée, des territoires Ukrainiens, que la Russie à annexée en 2014 avec la complicité de l’occident et de Madame Merkel en particulier. C’est la complaisance de Madame Merkel et de Monsieur Hollande en 2014 qui ont conduit à la situation d’aujourd’hui

Répondre

Laissez un commentaire