Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La filière du lithium, créatrice d’emploi en Alsace

La filière du lithium, créatrice d’emploi en Alsace

par
138 vues

La soif mondiale pour le lithium attise les convoitises, notamment en Alsace. Les entreprises minières Eramet et Lithium de France pilotent des projets d’expérimentations en vue d’extraire et d’exploiter le lithium contenu dans les sous-sols alsaciens. Les projets d’extractions minières, permis par une récente réforme du code minier, encouragent la création de start-up. Une, en particulier, Viridian entend développer la première raffinerie de lithium en France pour une mise en service en 2025. Grâce à un investissement de 140 à 165 millions, la jeune pousse vise une production de 100 000 tonnes de lithium à destination de l’industrie automobile. Un tel volume serait en mesure de répondre à la hausse de la demande de véhicules électriques en France. Le procédé innovant de raffinage de Viridian est presque 10 fois moins polluant que les procédés classiques. Une sacrée leçon pour les associations écologistes qui pensent que l’innovation n’est pas capable de répondre à l’enjeu climatique. Les investissements futurs dans des projets miniers en Alsace lui permettent d’envisager de futures commandes auprès de mines situées dans la région. La construction d’une filière locale du lithium en Alsace a contribué à la création de 250 emplois pour l’usine de Viridian et plus de 600 emplois indirects. Il est probable que les futurs investissements privés devraient venir gonfler les chiffres de créations d’emplois.

Le projet de Viridian, Eramet, Lithium de France démontre tout l’intérêt de rouvrir des mines en France car nous possédons quelques terres rares qui méritent d’être exploitées. Les écologistes rêvent de laisser le sous-sol français intact mais ne semblent pas s’émouvoir outre mesure que les terres rares soient exploitées dans des conditions déplorables en Chine ou en Bolivie.

2 commentaires

PhB 25 juillet 2022 - 4:48

Faut espérer qu’ils ne vont pas nous polluer notre belle nappe phréatique alsacienne, une des rares de France de qualité.
Après avoir fait trembler et fissurer des maisons suite aux essais géothermiques (c’était absolument sans risque qu’ils disaient), s’ils nous foutent en l’air la nappe, ils en ont rien à faire, les décideurs n’habitant pas en Alsace.
Il serait bon, CETTE FOIS-CI pour changer de vraiment bien REFLECHIR AVANT et pas ARES quand le mal est fait!
PhB

Répondre
Obeguyx 28 juillet 2022 - 7:32

Faut espérer aussi que ce produit restera en France pour les Français et en priorité à notre usage exclusif en créant toutes les filières sur notre sol afin de garantir notre indépendance et nos emplois. Mais là, j’ai un grand doute, l’UERSS guette et est prête à tout inventer pour nous ‘voler ».

Répondre

Laissez un commentaire