Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Dette des Etats-Unis : les républicains ont (plutôt) bien négocié le deal

Dette des Etats-Unis : les républicains ont (plutôt) bien négocié le deal

par
478 vues

L’accord trouvé au Congrès américain pour relever le plafond de la dette constitue un succès pour les républicains, qui ont la majorité à la Chambre des représentants. En effet, le déficit de l’Etat américain obligeait de toute façon celui-ci à voir sa dette continuer à augmenter et les républicains ont réussi à pousser Joe Biden à revoir sa copie de dépenses publiques pour 2024 (hors dépenses militaires). Ainsi, l’accord prévoit de limiter ces dépenses à 704 Md de dollars en 2024, contre 757 Md prévus initialement.

Certes, les républicains n’ont pas tout obtenu, sur les dépenses de santé notamment, et plus globalement la dette va continuer à croître, ce qui n’est pas du goût de nombreux élus républicains ; un accord a toutefois pu être conclu pour faire d’autres économies sur la dette étudiante, certaines aides sociales (alimentaires par exemple) ou encore au titre de diverses réglementations environnementales.

Kevin McCarthy, président de la Chambre des représentants, a remporté son bras de fer avec Joe Biden sur cet enjeu de plafond de la dette en s’appuyant sur la perte de confiance de la population vis-à-vis de Biden, et en jouant sur les moyens de pression de sa majorité à la Chambre. C’est en partie une victoire pour les républicains qui en annonce probablement d’autres.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

accenteur 3 juin 2023 - 4:17

Vous êtes bien optimiste sur cette « victoire » que je trouve symbolique. Même pas 10% de réduction alors que les dépenses publiques sont pléthoriques, il n’y a pas de quoi jubiler.

Répondre