Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Bercy s’apprête à augmenter les taxes sur l’alcool

Bercy s’apprête à augmenter les taxes sur l’alcool

par
916 vues

En milieu de semaine dernière, le site d’information privé Contexte a dévoilé une nouvelle importante, relayée par la presse depuis : Bruno Le Maire a dans son viseur les taxes comportementales et notamment celles sur l’alcool, dont il espère qu’un relèvement sera décidé lors de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale à l’automne.

Au mois de juin 2023, à l’occasion du printemps de l’évaluation, un rapport de l’Assemblée nationale avait d’ailleurs déjà évoqué cette question afin de faire pression sur le ministre de l’Economie et des Finances en ce sens.

Il s’agirait d’indexer les droits d’accises touchant les vins et spiritueux sur l’inflation de l’année précédente ce qui se traduirait, selon Bercy, par une augmentation de 0,3 centimes du prix de la bouteille de vin cette année et de 1 à 2 centimes de celui des alcools forts. Un chiffre contesté par la Fédération française des spiritueux pour qui la hausse moyenne serait de 1,17 € pour une bouteille vendue au prix de 19 €.

A l’heure actuelle, cette taxe est indexée sur l’inflation de l’année N-2 et son augmentation est plafonnée à + 1,75 %. Notons qu’au total, l’ensemble de l’imposition sur les boissons alcoolisées rapporte à l’Etat entre 4,5 et 5 Mds€ par an, dont 72 % proviennent des revenus engendrés par la perception des droits d’accises.

Une mesure identique avait déjà été appliquée pour le tabac, le prix du paquet de cigarettes ayant dépassé les onze euros au printemps 2023. Si ce mouvement de hausse irraisonnée d’augmentation des droits d’accises sur l’alcool devait prendre le même chemin que celui touchant le tabac, un cercle vicieux identique de progression de la contrebande et de diminution des rendements fiscaux des taxes touchant les boissons alcoolisées pourrait alors voir le jour, mettant en danger les politiques de santé publique qui servent justement de prétexte, répété ad nauseam, à cette même hausse.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

2 commentaires

Daniel 1945 26 juillet 2023 - 7:39

Baisser les impôts, augmenter les taxes : le en même temps de la macronie.

Répondre
Almaviva 26 juillet 2023 - 7:57

Ne sachant pas comment faire des économies, notre fameux ministres emploie donc à trouver sans cesse de nouvelles recettes !! Et ce sans se préoccuper des incidences que ces hausses impliques !

Répondre