Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Franz Kafka ne veut pas mourir

Franz Kafka ne veut pas mourir

Laurent Seksik

par
375 vues

L’immense empathie de Laurent Seksik donne toujours chair à ses personnages et sa dernière biographie ne déroge pas à la règle. Franz Kafka est malade, va même sur sa fin, et c’est par l’intermédiaire de ses proches que L. Seksik nous le révèle. Le désespoir de l’écrivain en herbe est mal toléré par un père bien trop tyrannique pour ce jeune Juif que tout angoisse, les pogroms antisémites, les projets de mariage ou les fièvres délirantes de la tuberculose. Heureusement au sanatorium de Kierling où il doit se soigner, Kafka se lie d’amitié avec Robert Klopstock, juif comme lui, étudiant en médecine, qui va adoucir son séjour autant par ses piqûres de morphine que par leurs échanges intellectuels. Ce dernier restera fidèle à son « mentor, ami et frère » bien au-delà de la mort en traduisant Le Procès en hongrois avec son épouse et en devenant un éminent spécialiste de la tuberculose.

Il ne sera pas le seul resté lié à Kafka. Dora, l’épouse de Kafka, et Ottla, sa sœur, auront chacune des destinées tragiques, voire héroïques, que L. Seksik raconte avec une précision sans faille et qui donnent tout son sens à l’intuition prophétique de Franz Kafka. Livre émouvant plein de signes avant-coureurs qui sonnent le glas apocalyptique au carrefour des cultures slave, allemande et juive et font mieux comprendre le gros cafard de La Métamorphose qu’on a envie de relire…

Acheter le livre

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire