Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Taxer la viande pour lutter contre le réchauffement : une si mauvaise idée…

Taxer la viande pour lutter contre le réchauffement : une si mauvaise idée…

par
2 705 vues
Les écologistes voudraient que nous arrêtions de manger de la viande. En raison de l’inquiétude croissante suscitée par le changement climatique et de la volonté d’arriver à un bilan « zéro carbone » en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, nombreux sont les partisans de ce diktat, à gauche.

Récemment, Fabien Roussel, chef du Parti communiste, a été « attaqué »  par Sandrine Rousseau, élue du parti écologiste, qui lui reprochait de manger du steak. « Non Fabien, tu ne gagneras pas avec un steak », a déclaré Mme Rousseau, qualifiant la viande rouge de « symbole de virilité ».

La pression sur les consommateurs de viande s’intensifie. Des politiques visant à restreindre l’achat et la vente de viande pourraient bientôt voir le jour. Déjà, en 2021, Barbara Pompili avait  exprimé le souhait  que les cantines scolaires et la restauration publique suppriment la viande des assiettes et ne proposent que des repas végétariens au moins un jour par semaine.

L’irrésistible attrait de la taxe

Malheureusement, ce n’est qu’une question de temps avant que l’idée ne fasse son chemin et que la taxation sur les produits carnés, au même titre que d’autres produits de consommation comme les cigarettes et l’alcool, ne s’impose. Les échéances fixées pour parvenir à des émissions nettes nulles se rapprochent de plus en plus. C’est dans l’air du temps. Beaucoup de pays, même le gros producteur qu’est la Nouvelle-Zélande, semblent déjà prêts à introduire une taxe sur la viande. La France pourrait s’y rallier.

Il est vrai que l’élevage d’animaux, en particulier de vaches, est à l’origine de niveaux élevés d’émissions de gaz à effet de serre, notamment de méthane. Cependant, cela n’implique pas que l’État doive imposer une taxe sur les produits carnés. Il y a déjà bien assez de taxes, et elles ont bien assez augmenté ces dernières décennies, le gouvernement ne manquant pas d’imagination pour prélever de l’argent dans les poches de ses citoyens. Il serait bon que les responsables politiques finissent par faire preuve d’un peu de retenue. D’autant plus que tout porte à croire que cette nouvelle taxe  sur la viande ne permettra pas d’atteindre son objectif.

Les taxes punitives ne fonctionnent pas

Il existe de nombreuses preuves que les « taxes sur le péché » destinées à modifier le comportement des consommateurs ne fonctionnent pas. Par exemple, au Royaume-Uni qui, en 2018, a introduit une taxe sur le sucre pour les boissons gazeuses, espérant lutter contre l’obésité. Les consommateurs n’ont pas accepté l’augmentation de prix assortie : ils ont tout simplement modifié leur comportement d’achat afin d’y échapper. Certains se sont rabattus sur des boissons moins chères, comme les produits de première marque des supermarchés. D’autres ont préféré des jus de fruits, plus riches en calories et en sucre. Un troisième groupe a tout simplement payé plus cher, mais n’a pas sacrifié ses préférences. Il arrive fréquemment que les taxes punitives ratent leur objectif principal mais provoquent des effets secondaires qui n’avaient pas été prévus. Il n’y a aucune raison de penser qu’une taxe sur la viande serait différente.

Le soja comme remède… pire que le mal

Elle pourrait même se retourner contre nous et, au lieu de sauver la planète, lui faire encore plus de tort que ce qu’elle est censée contrecarrer. Si l’État impose l’abstinence, nombre de consommateurs pourraient remplacer la viande par des produits protéinés d’origine végétale. Or la plupart des substituts de ce type  disponibles à l’heure actuelle, comme le tofu et le tempeh, sont tous fabriqués à partir de soja, qui est sans doute bien plus nocif pour la planète que la viande. La culture du soja implique de d’abord défricher de très grandes superficies de terre, ce qui entraîne une accélération de la déforestation. Elle  provoque aussi l’érosion des sols, ce qui rend plus difficile l’implantation d’autres cultures ensuite. En outre, les émissions de gaz à effet de serre liées à la production de soja sont très  élevées. Tous ces problèmes pour l’environnement n’existent pas dans l’élevage.

Taxer la viande pour lutter contre le changement climatique est donc une mauvaise idée. Cela ne changera selon toute vraisemblance pas grand-chose dans le comportement des consommateurs. Seul résultat certain : s’alimenter deviendra plus onéreux, à un moment où l’inflation est élevée, et ce sont les plus pauvres qui en pâtiront. Plus important peut-être même, une taxe sur la viande violerait encore un peu plus les droits fondamentaux des citoyens. Imagine-t-on pouvoir un jour, dans nos pays occidentaux censés protéger les libertés, être « puni » parce qu’on a mangé un steak frites ?

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire

42 commentaires

DEL 10 novembre 2023 - 2:11

Quand est-ce que le gouvernement et ses ouailles vont stopper d’ infantiliser les Français les obliger à faire ci, les contraindre à faire ça sous prétexte de ceci, sous prétexte de cela ! Nous sommes régis par des dictateurs …

Répondre
Alan Rippington 10 novembre 2023 - 7:20

Faute de logique… La plupart du soja est donné aux animaux… la proportion actuelle consommée par les humains n’est que de quelques pour cent. Et vous négligez les sources de protéines qui peuvent être cultivées en Europe… lentilles, pois, haricots, noix, lupins blancs…

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 6:14

la logique ne peut avoir de faute puisqu’en sciences mathématiques la logique est imparable : 1+1 = 2 en base 10. dites moi seulement ce que cela donne en base 2.

Seriez vous un scientiste (détournement-destruction des vrais savoirs en toute votre logique d’un ego qui se cherche?

Que veut dire votre « la plupart » ou encore « de quelques pour-cent? Auriez vous fait une mesure en laboratoire, ou de façon démesuré seriez vous entrain de répéter ce qui est à la mode sans code de vérification. Si vous aimez lire je vous conseille  » Rhinocéros « de Ionesco. C’est une pièce de théâtre qui clairement annonce comment et pourquoi les pouvoirs, mais surtout chacun/chacune nos finissons par nous tromper de chemin, fruit de faux message mille fois prononcé.

je vous reprend en vous immitant :

« la plupart des pays Européens produisent des lentilles, des pois, haricots, noix, lupins blanc (je ne connais pas) mais aussi du blé, de l’avoine, de la paille, des cerises, des pommes, de la volaille, de la viande et tous ce que l’humain à su développer et protéger tout au long de ces millions d’années! c’est grâce à cela que vous existez comme moi encore.

Avec respect.

Répondre
Anne 10 novembre 2023 - 7:32

Notons aussi que l’élevage est nécessaire pour une agriculture « écologique » parce qu’elle permet de valoriser les prairies et qu’elle produit cet engrais naturel qu’est le fumier.

Répondre
Marotte 10 novembre 2023 - 7:48

Encor une taxe
C’est vraiment n’importe quoi ses écolos
Tout cela au nom soit disant de l’écologie et du gaz à effet de serre. Il y a déjà eu des changements climatiques. Ce n »esr pas pour cela que l’on a cessé de manger de la viande. Les verts encore un parti payer a faire croire aux gens n ‘importe quoi. Ils sont payer avec nos impôts pour dire ce qui leur passe par la tête pour pouvoir exister. La vie est belle pour tout ces partis qui touchent un trop gros salaire et donner des leçons aux gens.

Répondre
vaxelaire 10 novembre 2023 - 6:16

A 100% d ‘accord avec vous ,le réchauffement climatique a toujours exister ,réchauffement ,périodes glaciaire ,c ‘est tout simplement pour nous faire payer des taxes ,et ne vous inquiétez pas ,ils en mange de la viande les écolos d ‘occase ,les verts /rouge

Répondre
Koris 10 novembre 2023 - 8:26

Vous oubliez une information importante: 70% de la production de soja dans le monde ne sert qu’à nourrir les animaux d’élevage.

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 4:00

Vous avez surement compté chaque kilo en tous les pays et en même temps pour déterminé votre chiffre….

Comme ce n’est pas le cas, vous mentez pour manipuler! Militer est une chose, tromper en permanence tout le monde en est une autre. Prouvez comment vous avez compté vos 70%!

Répondre
Koris 12 novembre 2023 - 7:48

Au temps pour moi, je me suis trompé.

Selon l’USDA, on produit dans le monde environ 290 millions de tonnes de soja par an. Dans le même temps, toujours selon l’USDA, il est estimé que l’on produit en moyenne 190 à 200 millions de tonnes de tourteaux de soja (qui sont utilisés à 98% pour l’alimentation animale). En comparant ces chiffes, on arrive au résultat de 70 % ! 70% de 290 millions de tonne, ça fait bien environ 190 – 200 millions de tonnes.

Mais la production de tourteaux de soja à destination de l’élevage est le résultat de la production d’un autre sous-produit du soja : l’huile de soja, qui, elle, est à destination de l’alimentation humaine

Répondre
DONNIER 10 novembre 2023 - 8:38

Lisez la page 199 du livre de Jean JOUZEL, Planète Blanche.
Vous y verrez que lorsque la température commence à décroitre, il y a 235.000 ans, le CO2 et le CH4 (méthane) continuent à croitre pendant 1500 ans.
Jean JOUZEL tentait de démontrer « l’effet rétroactif » qui permettrait d’expliquer le fait que dans les forage EPICA et VOSTOK, bien que la température évolue toujours avant le CO2, celui-ci serait la cause de la variation de la température

Répondre
Patrice 10 novembre 2023 - 11:53

« Démonstration » qui semble quelque peu tirée par les cheveux. Au fait, pourquoi le CO2 aurait-il augmenté il y a 235 000 ans, avant la montée de température ? L’élevage, les usines ?

Répondre
Capaq 10 novembre 2023 - 12:18

Votre remarque est trop fine, Il faut dire franchement que le réchauffement climatique génère du CO2, l’augmentation du CO2 est un effet du réchauffement et non pas l’inverse.

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 4:43

exact: Les courbes de T° de la Terre sont en hausse depuis plusieurs siècles. En conséquence la courbe de CO2 a aussi augmenté. On trouve cela dans les prélèvements de glace en plusieurs centaines de mètres de profondeur au pôle nord, entre autres, grâce aux technologies actuelles (celle du 20° et du 21°). De quoi est composé l’atmosphère ? :

L’atmosphère de la Terre :

Épaisseur 800 km
Hauteur d’échelle 7,7 km
Pression atmosphérique 101 325 Pa (au niveau de la mer)
Masse 5,148 0 × 1018 kg (8,618 × 10−7 masse terrestre).

Composition volumétrique de cette atmosphère:
Diazote (N2) 78,084 %
Dioxygène (O2) 20,953 %
Argon (Ar) 0,9340 %
Dioxyde de carbone (CO2) 420 ppmv (en 2023)
Néon (Ne) 18,18 ppm
Hélium (He) 5,24 ppm
Méthane (CH4) 1,745 ppm
Krypton (Kr) 1,14 ppm
Dihydrogène (H2) 550 ppb
Vapeur d’eau (H2O) de < 0,5 % à ~ 5 % (très variable).

ppm veut dire "partie par million" de ces volumes.

Vous noterez en matière de gaz à effet de serre, l'importance de la vapeur d'eau, plus de +- 100 fois supérieur (selon les régions humide ou sec) au CO2 et au méthane). En terme métrologique c'est très difficile à mesurer.

En terme clair et empirique, sur des fondamentaux scientifiques, la vapeur d'eau est le principal gaz à effet de serre.

Faut il rappeler que plus de 1609 scientifiques ont signé très récemment une pétition sur le climat : " certitudes et incertitudes". Il y a une dizaine d'année en arrière ils avaient été 900 a signer les résultats de ces recherches.
Aucun membre du Giec, cet organisme subventionné par les états (nos impôts, leurs manipulations certaines) n'ont osé massivement rejoindre cette pétition (qui?).
Comme quoi l'intérêt financier bien compris de leurs équipes est de produire suffisamment de peur et d'angoisse existentielles pour les Terriens en vue de recevoir encore plus de subventions( allez voir leurs budgets (recettes, dépenses). C'est édifiant de gabegie. "Je souhaite" démocratiquement parlant recevoir toutes les factures d'hotel, de restaurants, de bar, de séminaires, de sous-traitances…

Bien à vous!

Répondre
Vézère 10 novembre 2023 - 8:45

ASSEZ des intrangisants moraux !!!!
Chacun et chacune sont libres de consommer ou non des produits carnés !

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 4:49

Merci

Répondre
Farid 13 novembre 2023 - 3:10

Pas vraiment, puisque c’est la sécu de tous qui devra réparer les dégats de la malbouffe de certains

Répondre
CASTEL 10 novembre 2023 - 9:49

Nos ayatollahs écolos-islamo-gauchistes sont une minorités qui imposent leurs idéologies punitives sur l’Homme évolué et civilisé pour égaliser sur le plus bas. Et la majorité silencieuse fait comme « les veaux » baisse la tête et accepte leurs inepties.
Que nous adaptions notre économie développée (redistributive et utile au « Petit Peuple ») est dans la suite logique d’une meilleure qualité de vie puisque grâce à notre développement, il n’y a plus de gens laissés sans aide.
Deux propositions :
— Pour que la majorité qui représente à l' »Intérêt Général », il faut mettre le vote référendaire OBLIGATOIRE comme en Suisse, ainsi nous remettrons ces minorités violentes à leur place de râleur inepte.
— « Finalement, l’Europe est la seule zone du monde qui voit son cheptel diminuer sur le long terme. En 2022, la production mondiale de viande bovine a enregistré une hausse de près de 2% /2021. Les USA, le Canada, le Mexique, le Brésil, la Chine et l’Inde ont accru significativement leur production. »
https://idele.fr/detail-article/marche-mondial-viande-bovine-annee-2022-perspectives-2023

Vous croyez que vraiment qu’il va y avoir un impact significatif, si les autres pays continuent leur augmentation de production et de consommation.
https://www.terre-net.fr/2014/article/105763/decouvrez-l-etonnante-repartition-des-bovins-a-travers-le-monde

Répondre
Dominique Burdin 10 novembre 2023 - 10:05

Il existe une voie intermédiaire, en effet les troupeaux de bovins et ovins augmentent les émissions de carbone, mais pourquoi ne pas manger que rarement de la viande rouge et consommer plutôt de la volaille, c’est ce que je fais depuis près de 15 années. Je n’ai pas de mérite car je n’aime pas la viande rouge.

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 6:27

la seule voie qui a existé, qui existe, et qui existera c’est la réalisation de vos anticipations et désirs personnels qui vous appartiennent . il n’y a donc pas une voie mais autant de voie qu’il existe d’humain . Combien ? Entre +- 7 à 8 milliards +- X% , désolé mais je suis pas arrivé à compté le tout en même temps selon des information provenant des +- 200 pays reconnu par l’ONU (ex-sdn).

D’ailleurs la démographie en divers pays est à la baisse, par exemple en chine et certains pays d’Afrique par exemple (mesure supposé exact avant la période du covid donc avant 2019).

Répondre
Voisin 10 novembre 2023 - 10:27

Taxez,taxez, il en rapportera toujours plus pour nos segneurs de la macronie et pour les dictateurs écologistes. Et si on parlait des centaines de bombes qui tombent sur Gaza et Israël, des centaines de bombes qui tombés en Ukraine et Russie et dans plein d’endroits de la planète? Non-seulement cela tue des milliers de gens, mais peut être que ça ne pollue pas? Une idée, et si on taxait à 1000/100 la vente d’armes?

Répondre
bernard 10 novembre 2023 - 12:55

vous avez bien raison la au moins les taxes serais utiles moins de morts pour rien

Répondre
maxens 11 novembre 2023 - 10:39

Avant de taxer les bombes, on pourrait déjà arrêter de distribuer des millions en aide en tout genre à tous les pays aux 4 coins du monde, en commençant par ceux qui ne partage pas nos valeurs

Répondre
TEULADE 10 novembre 2023 - 10:37

N importe quoi les écoles sont des dangers pour la société. Ils se croient la science infuse.Que chacun mange ce qu’il lui plaît peut être moins mais de qualité avec bien être de l animal dans l élevage

Répondre
o.icaros 10 novembre 2023 - 11:03

C’est la surenchère à celui qui aura la meilleure idée pour sauver la planète! Le syndrome du sauveur. Si on taxe la viande, ça ne changera rien à ma vie car je ne mange pas de viande. Quand je suis invitée, je mange ce qu’on me propose sans faire la morale à mes hôtes. J’ai envie de demander aux végans s’ils ont prétention de changer la nature du vivant. Et quelle est leur légitimité à cela? Le vivant a organisé la vie sur terre entre prédateurs et proies. Le problème n’est-il pas dans la surpopulation de la planète? Mais ce problème il l’élude, car ce serait stigmatiser ceux qui font trop d’enfants. Les damnés de la terre?

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 6:52

Du point de vue médical , l’humain (d’origine bonobos ou pas) est strictement omnivore. Certain seront plus orienté vers le végétal tandis que d’autres seront plus carnivores. Respectons donc la nature et que surtout personne n’impose rien à personne via des parlements qui ont +- oublié leurs rôles régalien : justice, défense intérieure et extérieures. pour le reste laisser nous être et faire.
D’ailleurs en matière de rôle régalien d’un parlement et de son état, je vous propose la lecture de David friedman (anarcho capitaliste et fils de Milton Friedman) qui a publié aux éditions les belles lettres l’ouvrage suivant:
 » Vers une société sans état »

Bien à vous.

Répondre
Dorylée 10 novembre 2023 - 11:17

Après la TICPE pour les produits énergétiques ils vont nous inventer la TICPC sur les produits carnés qui sera sans doute, elle aussi, taxée de la TVA. (taxer les taxes, voilà une source à creuser) Tous cela pour faire plaisir à une bande de crétins qui ignorent complètement que le CO2 n’est pas un polluant mais un gaz indispensable à la vie sur Terre.  » En même temps  » comme dirait l’autre, on nous explique qu’on peut observer un grand nombre d’aurores boréales jusqu’en Bretagne à cause d’une très importante activité solaire qui devrait durer jusqu’en 2027 mais personne ne veut faire le rapprochement entre ce regain d’activité de notre étoile et les évolutions de nos climats. L’avenir de nos barbecues est entre les mains de Rousseau et Thunberg ; nous allons bientôt devenir herbivores…

Répondre
Farid 13 novembre 2023 - 4:27

L’atmosphère de Mars s’est aussi réchauffée, depuis 2 ans.

Répondre
Farondan 10 novembre 2023 - 12:19

Supprimer la viande est le meilleur moyen de créer des carences en vitamines, plus particulièrement la B12 !

« Sources alimentaires de vitamine B12
La vitamine B12 est la seule vitamine systématiquement absente des aliments d’origine végétale. Les meilleures sources de vitamine B12 sont les abats (notamment le foie), la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer et les produits laitiers. Exceptions, les œufs et le lait de chèvre et les produits qui en sont issus en contiennent peu.

On a cru longtemps que les aliments à base de soja (comme le tofu, le miso ou le tempeh), les algues, la levure de bière, les céréales et les champignons contenaient de la vitamine B12. Il n’en est rien : ils contiennent en fait une pseudo-vitamine B12 inefficace. »

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 5:41

Vous parlez de carence en vitamine B12, et vous avez raison.

Parlons maintenant des futures et potentielle carences en lait, beurre, fromage, moelle, cuir, laine , enfin, tous les merveilleux produits et avantages que nos paysans ont su apporter avec leurs élevages diverses et multiples (sans souffrance animal vu la façon dont on prélevait naturellement et ultra rapidement leur vie). Des vies qui ont été par ailleurs immensément multiplié grâce à l’élevage.
En effet, si jamais les verts-rouges, ou les rouges-verts prenaient le pouvoir ou arrivait à faire voter des lois au parlement français pour interdire au paysan de produire et de créer nous aurions en plus de ces carences un effondrement du pouvoir d’achat des Français.
Pourquoi ?
En nous interdisant de produire et de créer , il y aura des pénuries en divers produits et matières en France, donc les prix monteront; les marché parallèles se mettront en route à leur prix, la corruption et les passe-droits se multiplieront à l’infini tel que cela est déjà arrivé en différents marchés, en divers pays. Nourrir un Bébé deviendra compliqué. Nous serons stoppé dans nos désirs et nos besoins!

Ainsi les communismes, par les voie set les voix démocratiques, auront tenté d’écraser nos égo et nos bienveillances qui vont avec trés naturellement.

Tenté, j’écris?

Comment croyez vous que le mur communiste de berlin avec ces chiens loups c’est effondré? Parce qu’il y avaient des être libres et effrontés. Cela prend et prendra encore ou à nouveau du temps pour comprendre, mais on ne tue pas la nature: la propriété de soi sur soi en respect logique de celles des autres.

Bien à vous.

Répondre
Pierre Bouchet 10 novembre 2023 - 12:38

Le steak frites est à inscrire à l’UNESCO comme plat national français !!!

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 4:53

Je commencerais pas inscrire tous les élevage d’animaux, puisque grâce à eux l’humanité existe encore sur toute la planète.

Répondre
Dominique LIEBENS 10 novembre 2023 - 1:36

Limiter (non supprimer) sa consommation de viande pour lutter contre l’obésité croissante en Europe est un bon plan.

Interdire de nourrir le bétail avec du soja issu de la déforestation sera, comme le souligne d’ailleurs Jason, une excellente idée.

Tout est donc question d’équilibre… dans l’assiette comme dans la maîtrise éthique d’un commerce mondialisé.

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 7:42

Est-ce que le soja pousse en France ?
La production mondiale de soja est dominée par trois pays qui produisent près de 80 % du soja mondial : les États-Unis, le Brésil et l’Argentine. Avec 490 000 tonnes produites en 2020, la France est le deuxième pays producteur de soja de l’Union européenne, après l’Italie (plus d’1 Mt).

La france et l’Italie n’ont pas coupé des arbres pour faire pousser du soja, les USA non plus. Pour le brésil et l’argentine aucune données sérieuses n’existent qui démontreraient qu’il faut déforester pour faire pousser du soja.

Limiter? non supprimer? interdire de nourrir? maitrise éthique?
Selon vous  » tout est donc question d’équilibre… dans l’assiette comme dans la maîtrise éthique d’un commerce mondialisé » . En terme de lois, de règlementations, de régulations supposées, de taxations, de taxations des taxes, et autres dictatures bureaucratique, cela veut dire quoi concrètement et à terme? Qui décide et comment? Mais surtout pourquoi!

Ou avez vous trouvé ce concept  » d’un commerce mondialisé ». il n’existe pas » un commerce » mais des échanges infinis et incommensurables en divers secteurs entre entrepreneurs et entre entreprises privées +- libres aujourd’hui (je ne parle pas des monopoles publiques, de leurs logiques influences autoritaires, et de leurs corruptions systématiques en divers secteurs dont par exemple l’énergie, l’éducation, et tant d’autre sujets et objets. Allez voir de quoi est propriétaire la caisse des dépôts et consignation ( créer en 1816) et pourquoi.

Avec respect, vos arguments me rappellent trop un remarquable ouvrage que vous devriez avoir comme livre de chevet:
1984 de georges Orwell :

George Orwell publie « 1984 » en 1949. Son roman se situe donc dans un futur imaginaire, une dystopie sombre et glaçante, dans laquelle les êtres humains sont surveillés et mis sous contrôle étatique jusque dans leurs demeures, de jour comme de nuit, y compris ce qu’il y a dans nos assiettes ou nos pharmacies.
George Orwell décrit une société totalitaire à l’extrême basée sur l’ignorance, une société où la violence et le mensonge prévalent, où ce que l’on croit est plus important que la vérité. Dans un tel contexte, il est impossible de connaître l’histoire ni même de savoir quelle est la réalité.

Bien à vous et joyeuse côte de boeuf demain midi, mais si vous préférez un osso bucco avec les os c’est aussi ok !

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 7:56

J’ai oublié de signaler un autre ouvrage :

La route de la servitude de friedrich Hayek, Prix Nobel d’économie dans les années 70.

Répondre
Jean-Aymar de Sékonla 10 novembre 2023 - 2:43

Le débat sur le réchauffement et le CO2 est intéressant, mais…
Imaginez que la France soit rayée de la carte et ne soit donc plus concernée, rien ne sera significativement modifié au niveau mondial qui puisse changer quoi que ce soit. Donc:
ARRÊTONS D’EMMERDER LES FRANÇAIS !!!
L’hystérie écolo ça se traite à l’asile.

Répondre
Lombled 10 novembre 2023 - 5:26

Mais il existe déjà une taxe sur la viande qui s’appelle la TVA. Lorsque vous achetez un bifteck vous payez la TVA sur le prix de votre viande. A ma connaissance la TVA est bien une Taxe. Donc si je comprends bien il y aura une taxe sur la taxe. Quelle bande de c..

Répondre
arnoux 11 novembre 2023 - 4:55

c’est exact.

Répondre
Rabiller 10 novembre 2023 - 5:27

Pour l’instant on ne dispose d’aucune preuve que le CO2 est le responsable du réchauffement de l’atmosphère , bien au contraire, bien des travaux montrent que c’est l’élévation de température qui contrôle l’élévation du taux de CO2 dans l’atmosphère. L’élévation de la température est causée par des facteurs naturels sur lesquels l’activité de l’homme n’a que pas ou peu d’influence .
Une grande partie de l’élévation des températures enregistrée est liée à l’urbanisation (les travaux récents de Spencer et Christy l’ont bien démontré). S’il y a un effort à faire pour rafraichir les citadins, c’est pas en supprimant des vaches dans les prés et en taxant la viande!
Inutile d’ajouter des taxes inutiles , inutile de paniquer, inutile d’abêtir les braves gens !

Répondre
claude 10 novembre 2023 - 8:36

Il ne faut pas perdre de vue que les protéines animales sont quasiment iondispensable à l’espèce humaine, que le gaz carbonique est indispensable à la vie des plantes. Quant à trop de CO², rien n’est prouvé sinon la volonté des taxes sur le dos des con-tribuables et que dire du contrat récamment signé faisant venir la viande de mouton de la Nouvelle Zélande et de l’Australie alors que les moutonniers français disparaissent faute de débouchés et que les grandes surfaces importent des fruits et légumes que nous sommes capables de produire en France. Il est temps d’arrêter le massacre de nos fermes et la ruine des paysans français !

Répondre
Annef 12 novembre 2023 - 10:59

Nos écolos, parlementaires et ministres feraient mieux de s’occuper d’interdire l’abattage sans étourdissement des animaux de boucherie.

Répondre
AlainD 13 novembre 2023 - 1:09

Vous n’en avez pas assez des pressions de ces écolos qui voudraient même nous empêcher de respirer si c’était possible. Tout le baratin sur le changement climatique, le CO2, l’augmentation de la température et la montée des eaux… Peste soit de Rousseau et ses semblables !Est ce que la Chine et l’Inde se soucient autant de l’écologie, surtout punitive comme c’est le cas en Europe. Cela dit il ne faudra pas beaucoup pousser notre gouvernement toujours à l’affût quand il s’agit de taxer, il paraît que Le Maire cherche 12 mds d’euros… Si les gouvernements Macron avaient moins dépensiers nous n’aurions pas 3.000 mds de dette !

Répondre
MERLE 13 novembre 2023 - 6:34

le méthane est produit dans les élevages intensifs, il suffit de les interdire et de laisser les animaux paître dans les champs, qu’ils soient heureux, et puis nous aurions de la meilleure qualité,
Quant à Rousseau ces réponses sont de l’ineptie et surtout du communautarisme,
J’aime la viande 1 à 2 fois par semaine et j’achète auprès d’éleveurs respectueux.

Répondre