Accueil » 1 milliard d’euros de redressement pour Google !

1 milliard d’euros de redressement pour Google !

par IREF

Jean-Philippe Delsol, Administrateur délégué de l’IREF, a été interviewé par le site d’informations Atlantico sur le redressement fiscal concernant Google. Il a surtout dit que « Google aurait déclaré un chiffres d’affaires de 192,2 M€ en France en 2012 et aurait payé au tire de cette même année 6,5M€ d’impôt sur les bénéfices des sociétés. C’est peut-être peu au regard d’un chiffre d’affaires, notamment publicitaire, qui aurait atteint 1,2 à 1,4 milliards d’euros sur le marché français. La question reste de savoir s’il vaut mieux plus d’entreprises qui payent moins d’impôt ou moins d’entreprises qui en payent plus. Je crains que ce soit en choisissant la deuxième option que la France ait un taux de chômage qui ne sait pas baisser ! » Lire l’interview.

You may also like

6 commentaires

Astérix 8 février 2014 - 8:58

Le crétinisme à l'oeuvre
Au lieu de favoriser les entreprises afin que le chômage baisse, nos dirigeants médiocres cherchent par tous les moyens à "casser" toute forme de développement et d'intelligence en écrasant d'impôts et de redressements ceux qui les rémunère.

Voilà comment nous recevons les étrangers. Venez chez le grand spécialiste du hold up….

A la place de Google, je ne laisserais pas même un bureau en France.

Et dire que les Français continuent à élire ces crétins qui vont emmener la France à la faillite alors que tous les autres Pays se redressent.

Quand les Français vont-ils comprendre qu'un Pays où l'état prélève, comme en France, 80 € sur 100 € n' a pas d'avenir.

Il n'y aura que malheur, chômage et ruine.

Répondre
AlainD44 8 février 2014 - 11:10

Il faut arrêter de déconner
Avec 6.5 Millions d'impots sur un Chiffre d'affaires de 1.5 milliard, et ceci chaque année, on en peut pas dire que Google soit écrasé par les impôts. Pour moi, il faudra bien qu'un jour on en arrive à fixer les taxes des multi-nationales au prorata des Chiffres d'affaires générés sur chaque marché (peu importe qu'ils le facturent d'Irlande et transitent pas la Hollande) sur un CA/Bénéfice consolidé au niveau mondial.
C'est cela , s'adapter à la "mondialisation",

Le "manège" de Google est peut être légal, mais un peu trop facile de "profiter" de toutes les infrastructures d'un marché, sans y participer. Qui va payer alors ? les "ménages" ?

Il est inutile de chercher très loin les "paradis fiscaux" : ils sont en Europe.

Répondre
Astérix 8 février 2014 - 11:52

Paradis fiscal !
La France un Paradis fiscal ? M. AlainD44 ???? !!!!. Sur 100 € l'état pompe 80 % si vous tenez compte de tous les prélèvements et taxes.

Vous appelez cela un Paradis fiscal ??? Moi je pense plutôt à l'ex URSS…. qui en est morte….!

C'est bien ce que je disais, la France est cuite car tous les entrepreneurs et investisseurs étrangers l'éviteront à juste titre.

Répondre
astérix 8 février 2014 - 1:06

Le Paradis fiscal Français !
Ah bon…! M. AlainD44, parce que vous considérez qu'un Pays qui prélève 80 € sur 100 € gagnés, si l'on tient compte de TOUTE la fiscalité, est un paradis fiscal ????!!!

Je pense plutôt à l'ex URSS…!

Avec de tels raisonnement, la France est cuite Monsieur car tous les investisseurs internationaux éviteront la France.. à juste titre…!

Répondre
Gaetan 10 février 2014 - 10:55

Légal ou pas légal?
Dans cette histoire je ne serai pas aussi catégorique. La volonté d'une entreprise d'optimiser son résultat fiscal n'est que de la bonne gestion. Je pense qu'on peut tous être d'accord la dessus. Alors, ou bien les montages de Google sont légaux et il n'y a pas à le redresser fiscalement (du moins aux motifs qui nous sont exposés), ou bien tout ceci est illégal et il faut sévir. Le seul point qui pourrait être débattu, (et là M. Delsol, qu'en pensez vous?) serait un l'abus de droit. Et l'on sait que l'administration fiscale, sur ce point, est orfèvre en la matière. Je suis surpris de constater que ce point n'a jamais été évoqué. A vous lire.

Répondre
Gaetan 11 février 2014 - 6:02

Abus de droit?
Concernant ce sujet, je ne serai pas aussi catégorique. Qu'une entreprise cherche à optimiser fiscalement son résultat me semble la moindre des choses voire un acte de gestion sensé. Donc de deux choses l'une: ou bien le montage de Google est légal et il n'y a rien à dire; ou il est illégal et il faut sévir. A moins que l'on évoque (votre avis M. Delsol?) un abus de droit. Et sur le sujet l'administration fiscale est orfèvre en la matière…

Répondre

Laissez un commentaire