Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Le Royaume-Uni et l’Australie signent le premier accord de libre-échange (...)

Le Royaume-Uni et l’Australie signent le premier accord de libre-échange post-Brexit

mardi 15 juin 2021, par Jules Devie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue australien ont annoncé mardi matin la signature d’un traité de libre-échange portant sur un nombre important de marchandises, et plus particulièrement des produits issus de l’agriculture. L’accord prévoit notamment de supprimer les droits de douane, ainsi que les quotas d’importation, pour le bœuf australien au Royaume-Uni. Le traité favorise également la liberté de circuler entre les deux pays. Ainsi les voyageurs britanniques voulant s’installer plus d’un an en Australie seront exemptés de l’obligation de travailler au moins 88 jours dans une ferme australienne comme cela était le cas auparavant.

Boris Johnson va ainsi dans le sens de ses promesses de faire du Royaume-Uni une place centrale de la mondialisation au XXIème siècle, alors que des doutes subsistent quant à sa sincérité vis-à-vis du libre-échange.

Pour son premier deal post-Brexit (d’autres accords ont été signé cette année mais les discussions étaient déjà bien avancées avant le Brexit), le Premier ministre britannique a choisi un partenaire de la région, hautement stratégique, indo-pacifique. Un symbole fort. Ce traité servira de modèle pour les futurs accords visant à redonner au Royaume-Uni une place de choix dans le monde.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Le-Royaume-Uni-et-l-Australie-signent-le-premier-accord-de-libre-echange-post-Brexit

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière