Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Les Américains ont voté pour plus de policiers dans les rues

Les Américains ont voté pour plus de policiers dans les rues

par Nicolas Lecaussin

De Seattle à Long Island, les électeurs américains ont voté contre la délinquance et le désordre public. A Minneapolis, où a commencé le mouvement contre la police (« Defund the police »), plus de 56% des électeurs ont rejeté une proposition d’abolition du service de police de la ville. Le service aurait été remplacé par un « ministère de la Sécurité publique » avec des missions très vagues… Les crimes violents ont augmenté de près de 30% à Minneapolis cette année par rapport aux 10 premiers mois de l’année précédente et les forces de police ont perdu environ un tiers de leurs agents.

A Seattle, le candidat pro-police Bruce Harrell gagne la mairie contre la progressiste Maria Lorena González avec près de 65% des voix. Mme González a été présidente d’un conseil municipal qui a réduit le budget de la police en 2021 de près de 35,6 millions de dollars, soit environ 9 %, par rapport à 2019. Plus de 300 agents ont démissionné ou pris leur retraite au cours des deux dernières années et Seattle a connu 443 fusillades cette année, contre 332 en 2019.

Enfin, à New York, c’est Eric Adams qui a été élu maire. Il a fait campagne pour le rétablissement de l’ordre et pour un renforcement des prérogatives de la police new-yorkaise.

You may also like

2 commentaires

Obeguyx 5 novembre 2021 - 6:07

Les Américains ont voté pour plus de policiers dans les rues
Tiens, tiens… Le peuple américain deviendrait-il fasciste ? Trump est parti et on demande plus de « discipline ? Curieux, vraiment curieux. Comme disait Raymond Barre : « je me gausse, je me gausse ».

Répondre
AlainD 8 novembre 2021 - 10:20

Les Américains ont voté pour plus de policiers dans les rues
Le gouvernement français serait bien inspiré de suivre l’exemple américain. Il ne se passe plus de jour sans que nous ayons des attaques de policiers par des malfrats, les rodéos urbains fleurissent sans que cela semble émouvoir les ministres, Macron toujours prompt à s’ériger en CHEF me semble fort silencieux sur le sujet, en tout cas si réaction il y a elle manque furieusement d’efficacité. N’a t on pas vu récemment un tribunal relâcher un « dalton » avec une peine mineure assortie du sursis ? N’y a t il pas chaque jour des incidents avec des dealers et des drogués, dealers qui d’ailleurs sont mieux armés que les force de police… Ce n’est plus un rêve mais un cauchemar. Pauvre France comment as tu pu tomber si bas ?Badinter, promoteur de la société permissive, votre conscience ne vous reproche t elle rien ?

Répondre

Laissez un commentaire