Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Rentrée politique d’Objectif France : entre libéraux et candidats à la (...)

Rentrée politique d’Objectif France : entre libéraux et candidats à la présidentielle

vendredi 27 août 2021, par Aymeric Belaud

Ces vendredi 27 et samedi 28 août se tient la rentrée politique du parti à tendance libérale Objectif France. Partisan de la liberté économique, son président Rafik Smati a invité de nombreuses personnalités autour de lui, et non des moindres. On peut notamment citer Charles Prats, le magistrat qui a dénoncé le scandale de la fraude sociale massive, Julien Aubert et François-Xavier Bellamy, dont le poids est aussi important au sein des Républicains qu’il est peu libéral, et aussi Virginie Calmels, ex-présidente du mouvement libéral DroiteLib. On peut aussi noter la présence de deux candidats déclarés à la primaire de la droite, Michel Barnier et Valérie Pécresse, et de deux potentiels candidats à la présidentielle que sont David Lisnard et le polémiste star de CNEWS Eric Zemmour.

La présence attendue de ces personnalités montre que Rafik Smati commence à prendre un certain poids à la droite de l’échiquier politique, ce qui est une bonne nouvelle pour le libéralisme. Avec David Lisnard, ils pourraient incarner un formidable tandem pour libérer la France de l’hydre étatique. Le parti Objectif France montre ici qu’il pourrait jouer un rôle dans la présidentielle de 2022. Reste à savoir lequel.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Rentree-politique-d-Objectif-France-entre-liberaux-et-candidats-a-la-presidentielle

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière