Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Recul du Gouvernement sur l’attestation : trop de fonctionnaires rend (...)

Recul du Gouvernement sur l’attestation : trop de fonctionnaires rend l’Etat inefficace

lundi 22 mars 2021, par Adélaïde Motte

Bercy a réuni la crème de la crème de la fonction publique pour proposer une toute nouvelle attestation pour un « confinement-allégé-mais-adapté-à-une-crise-aggravée". Moralité, le gratin des fonctionnaires s’est perdu entre les quinze cases à cocher, les couvre-feux, les confinements régionaux et les cercles concentriques établissant les différents périmètres de déplacements autorisés.

Après un retard de quelques jours (les consignes étaient peu claires), cette armée a triomphalement rendu sa copie. Les Français peuvent désormais trouver leur déplacement impérieux dans douze petites cases, avec, quand même, des sous-parties et des clauses en petits caractères.

La passion étatique de notre gouvernement pour la paperasse trouve son point d’orgue dans la crise Covid. Les Français savent depuis longtemps qu’ils doivent protéger les personnes âgées ou malades de leur entourage. Responsabiliser les Français permettrait aux restaurants et aux espaces de culture de rouvrir, aux étudiants de reprendre la vie sociale dont ils ont besoin. L’attestation n’a pour résultat que de miner la santé mentale des Français, en plus de les infantiliser.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Recul-du-Gouvernement-sur-l-attestation-trop-de-fonctionnaires-rend-l-Etat-inefficace

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière