Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Le “revenu d’engagement”, nouvelle trouvaille de Macron pour distribuer (...)

Le “revenu d’engagement”, nouvelle trouvaille de Macron pour distribuer l’argent du contribuable

mardi 13 juillet 2021, par Adélaïde Motte

Les militants de l’Unef sont désespérés. Plus de repas à 1€ pour les jeunes, et toujours pas de RSA. Le gouvernement voudrait forcer les jeunes à travailler ou à se former, une perspective qui semble terrible pour les multi-redoublants.

Emmanuel Macron a donc annoncé la création prochaine d’un “revenu d’engagement”, pour les jeunes sans emploi ou formation. Actuellement, la Garantie jeunes permet déjà aux jeunes en situation de précarité qui ne sont ni étudiants, ni en formation, ni en emploi, de recevoir jusqu’à 497 euros par mois s’ils s’engagent à suivre un parcours de formation pour se réinsérer.

Dans sa course aux mesures démagogiques, Emmanuel Macron veut faire oublier que les aides sont payées par le contribuable. Celui-ci, par son travail, finance les études de ses enfants et est sans doute ravi d’aider en sus ceux qui ne se forment pas et ne travaillent pas. Cela alors que des hôtels et des restaurants sont contraints de restreindre leur offre faute de main d’œuvre : le secteur recherche 100 000 personnes. Plus largement, selon le ministère du travail, il y avait près de 215 000 emplois vacants au premier trimestre 2021. Plutôt que de distribuer des aides à tout-va, peut-être pourrait-on exiger de ces jeunes qu’ils pourvoient une partie de ces emplois inoccupés ? N’est-ce pas la meilleure façon de se réinsérer ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Le-revenu-d-engagement-nouvelle-trouvaille-de-Macron-pour-distribuer-l-argent-du-contribuable

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière