Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’idéologie racialiste officialisée par la ville de Grenoble

L’idéologie racialiste officialisée par la ville de Grenoble

jeudi 27 mai 2021, par Gabriel Collardey

Le maire écologiste de Grenoble, Eric Piolle, a décidé de soutenir “Le mois décolonial ” avant de se rétracter. La manifestation était également soutenue par l’association Contre-courant de l’IEP de Grenoble, qui s’était singularisée par des propos diffamants à l’encontre de deux professeurs de l’établissement. L’événement devait permettre de promouvoir « la justice sociale et écologique » et « éduquer » les citoyens aux privilèges blancs et autres concepts chers à l’extrême-gauche. Deux invités stars ont déjà été annoncés par les organisateurs… Rokhaya Diallo et Taha Bouhafs, présentés comme des experts reconnus des thématiques décoloniales et racialistes.

Comment un élu de la République a-t-il pu apporter, même pour peu de temps, son soutien à un évènement faisant l’apologie de la haine de la culture française et du racisme anti-blancs ? Même la LICRA s’est inquiétée de la montée d’une nouvelle forme de racisme et de haine qui ne dit pas son nom.

Le maire, l’Université et l’IEP de Grenoble manifestent sans vergogne leur islamo-gauchisme et autres idéologies déconnectées de toutes réalités. Après l’annonce de leur soutien au « mois décolonial », des voix se sont élevées, du PS au RN, en passant par LR, pour condamner cette initiative. Piolle et consorts ont été obligés de retirer leur soutien à cette manifestation. Le bon sens a, cette fois, triomphé, mais l’évènement “mois décolonial” aura quand même lieu.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-ideologie-racialiste-officialisee-par-la-ville-de-Grenoble

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière