Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Catholiques attaqués ou comment l’extrême-gauche rejoue la Commune de (...)

Catholiques attaqués ou comment l’extrême-gauche rejoue la Commune de Paris

lundi 31 mai 2021, par Adélaïde Motte

Samedi dernier, le diocèse de Paris organisait une procession en hommage aux victimes de la Commune. Une procession ressemblant à beaucoup d’autres : une dizaine d’enfants de dix ans en aube blanche, quelques prêtres également en aube, des choristes, des familles avec poussettes et landaus, des personnes âgées. Une cible facile à attaquer pour les militants d’extrême-gauche qui n’acceptent pas que l’on touche à leur événement fétiche.

Trop conservateurs, trop aimables, trop pieux, trop traditionnels, les catholiques ont bon dos et cristallisent les haines. Il faut dire qu’attaquer un catholique est aujourd’hui moins risqué qu’attaquer un musulman, un écolo, une femme, une personne racisée… Insultés tout au long de leur parcours, les pèlerins ont fini par se faire agresser en arrivant à Ménilmontant. Et le seul policier encadrant la manifestation a été très vite débordé, à tel point que les pèlerins doivent se réfugier dans une église. Les “antifa” ont atteint leur but : la procession s’arrête. Certains pèlerins, atteints par des tirs de projectiles, ont dû être hospitalisés.

Cette attaque de militants d’extrême-gauche contre des femmes, des enfants et des personnes âgées sera-t-elle unanimement condamnée ? Pour l’instant, les éternels indignés semblent garder le silence.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Catholiques-attaques-ou-comment-l-extreme-gauche-rejoue-la-Commune-de-Paris

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière