Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

par Jacob Arfwedson

Les vouchers (chèques éducation) et les écoles libres : l’exemple suédois


Cette étude réalisée par l’IREF montre que la liberté des écoles choisie par la Suède donne de meilleurs résultats et à un moindre coût que l’école française phagocytée par l’Etat. Voici les conclusions :

> L’école suédoise : liberté, efficacité et concurrence

> Les écoles libres suédoises sont gérées en grande partie par des groupes privés

> Le chèque-éducation : l’argent suit l’élève

> L’enseignant est un employé de droit privé embauché par l’école

> Le coût d’un élève dans une école libre est en moyenne 11 % inférieur à celui d’un élève dans une école d’Etat

> Les résultats des écoles libres sont nettement supérieurs aux résultats des écoles d’Etat

> Les résultats des écoliers suédois sont meilleurs que ceux des écoliers français

Les propositions de l’IREF : Lire l’étude

Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

débat tronqué

le 17 mai 2013, 14:21

L’article est incomplet et c’est pour cela qu’il est édité par vous et pas, par exemple, Fdesouche (qui aurait coupé d’autres parties du discours).

Bref, la Suède compte 25% d’immigrés et je ne pense pas que leurs enfants fréquentent dans leur majorité l’école privée. Les conclusions vont donc de soi : l’école publique est plus cher pour moins de résultat.