Accueil » Steven Koonin prédit la fin de l’urgence climatique

Steven Koonin prédit la fin de l’urgence climatique

par Alain Mathieu
Steven Koonin est un professeur de physique à l’université de New York. Il fut le conseiller climat de Barack Obama et sous-secrétaire d’Etat à l’énergie. Il a publié en mai 2021 un livre sur la science du climat intitulé « Unsettled ? » (Non établie ?). Il y met en doute la fiabilité des modèles utilisés pour prévoir les effets en 2100 du réchauffement climatique, qu’il estime « minimes ».

Depuis la parution de ce livre, le GIEC (organisme de l’ONU chargé d’étudier le réchauffement climatique dû aux humains) a publié en août un important rapport de près de 4.000 pages ; une conférence internationale sur le climat s’est tenue à Glasgow ; et de nouvelles publications scientifiques ont vu le jour. Dans une interview, Steven Koonin analyse ces développements.

Il constate que le rapport du GIEC n’emploie jamais le terme de « catastrophe climatique » et n’utilise qu’une fois celui de  « crise du climat », dont les media ont usé et abusé. Il constate aussi que, d’après ce rapport, si une hausse très élevée (6°C) des températures en 2100 se produisait, elle entraînerait une décroissance de 4% du PIB mondial, ce qui justifie l’appréciation de « minime ». Il rappelle que le GIEC a éliminé pour qualité insuffisante 40 % des modèles qui lui étaient présentés.

Le battage des media et des responsables politiques est donc assez éloigné de la prudence dont fait preuve le GIEC. « Quand les scientifiques parlent au public, les exagérations commencent » et à ces déclarations publiques, Steven Koonin préfère les propos qu’ils tiennent en privé ou les travaux dont ils rendent compte, précisément, dans le rapport du GIEC. Il y déplore toutefois certaines insuffisances, concernant notamment l’influence des océans sur le climat et la variabilité naturelle de celui-ci. Il regrette que ce travail n’ait fait l’objet d’aucun compte rendu scientifique critique.

Pour Koonin, les politiques qui ont été mises en œuvre à la suite des rapports du GIEC ne sont pas fondées.

« Les objectifs de zéro émission en 2050 et de suppression rapide des véhicules thermiques sont trop proches. Ils ne seront pas atteints ». L’humanité ne doit pas essayer de modifier le climat pour des résultats trop incertains.

La conférence de Glasgow a souligné la nécessité, pour les pays en voie de développement, en particulier la Chine et l’Inde, d’accroître leur production d’électricité. « Il est immoral de forcer 6,5 milliards d’êtres humains à utiliser des formes d’énergie moins pratiques, plus chères et moins fiables ».

Les publications scientifiques les plus récentes dénoncent l’imprécision actuelle des modèles climatiques. Et les modèles épidémiologiques ne sont pas plus fiables, preuve par le covid 19.

Steven Koonin reste optimiste pour l’avenir : la prudence des scientifiques sera de plus en plus de mise et comprise ; les conséquences néfastes des politiques actuelles – coût accru de l’électricité, pannes de plus en plus fréquentes à cause de l’intermittence de l’éolien et du solaire – deviendront insupportables ; les feux de forêt et la montée des eaux seront mieux contrôlés ; des espèces végétales résistant à la chaleur seront développées, etc. L’humanité s’adaptera. Avec le temps l’urgence climatique s’évanouira.

Vous pouvez aussi aimer

19 commentaires

JR 17 janvier 2022 - 8:46

Bonjour, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. : https://youtu.be/5GNDyBlKdxg . Prière de ne pas rire. Merci. Bien à vous

Répondre
JR 17 janvier 2022 - 8:53

Bonjour Alain, très bien, vous concluez « Avec le temps l’urgence climatique s’évanouira », c’est certain, mais quand les malus apocalyptiques disparaitront nous serons sous 2 m de terre. L’urgence n’est pas climatique, mais « malussique ». Cette histoire est bien partie pour mal se terminer, d’une façon ou d’une autre. Bon C02. Merci. Bien à vous

Répondre
JR 17 janvier 2022 - 9:19

Bonjour, précisons que le GIEC (Groupe International d’Escroc sur le Climat) rédige un rapport, dont un petit résumé est rédigé à l’attention des décideurs politico-médiatiques, par des agents gouvernementaux non scientifiques. Ce rapport est plus alarmiste que le rapport orignal de 4 000 pages, qui, lui, est déjà orienté à charge. Ce résumé non conforme et lui même à son tour amplifié par les présentateurs et les journalistes carbono-réchauffistes subventionnés. Ajoutez à cela, les conseils de l’éminence grisâtre régressiste Klaus Schwab le Davosien et cela vous donne; l’inflation énergétique, la pénurie énergétique, les malus, les super malus, les malus au poids, les 80 km/h, des radars à n’en plus finir, des taxes Carbone, des tentatives de taxes sur les taxes et enfin l’asphyxie du pays. Plus rien ne doit rouler, hormis les polluantes voitures électriques. Tout à la fin, le réchauffement devient essentiellement médiatique et si cela ne se réchauffe pas, cela se dérègle. Bien entendu, la cause évidente serait la hausse de 0,01 point (0,03 % à 0,04 %) de Carbone en 150 ans . Mettons fin à cette supercherie en bande organisée avec la complicité de l’état et demandons une grande enquête permettant de dénoncer les initiateurs et les bénéficiaires de cette escroquerie. Bon C02, ne prenez pas froid. Merci. Bien à vous

Répondre
JCC 18 janvier 2022 - 7:59

Koonin ou quiconque pourra dire ce qu’il veut, les gouvernements ont trop besoin de ça comme de la pandémie pour continuer leur entreprise de restriction des libertés. Je voyais une vidéo du WEF qui vantait la nourriture comme les lentilles et autres végétaux « pour sauver la planète ». https://www.weforum.org/videos/23359-7-foods-you-can-eat-to-save-the-planet . Vous pensez qu’à Davos ils vont manger de l’Algae et du Fonio? Ils se fichent de nous et ne se cachent plus. Michel Foucault décrivait cela comme le pouvoir Ubu Roi, si sûr de lui qui peut se permettre d’être ridicule. Ils ont hystérisé le débat sur le vaccin ; les gens sont phobiques. Ils ont hystérisés le débat sur le climat ; certains jeunes ont des « phobies climatiques ». Ils ont réussi leur coup.

Répondre
Christian 18 janvier 2022 - 8:16

Depuis 7 ans, la température de la Terre n’a pas augmenté. 2021 et même inférieur à 2020, à 2016 et à 2015. Pourtant le CO2 continue de monter ! Comme le GIEC et les alarmistes ne veulent pas reconnaître un plat et une décroissance de la température, ils annoncent que nous venons de vivre les six années les plus chaudes ! Ce qui est faux puisque 2021 est même inférieur à 2015. Il faut remonter à 2014 pour trouver une année aussi froide !
Depuis sept ans, la température de la Terre s’est obstinée à ne pas vouloir suivre le CO2. La consommation de charbon dans le monde n’a jamais été aussi importante ! Même Pompili remet en route nos vieilles centrales à charbon ! Les éoliennes n’ont jamais aussi peu fonctionné ! Tout un fonds de commerce qui s’écroule.
Les lobbys continuent leur incroyable désinformation. Il faut bien continuer à vendre des éoliennes malgré le rationnement imposé par Poutine sur le gaz, indispensable aux heures sans vent. Vous pensez bien : Les modèles mathématiques ne peuvent pas se tromper, même si « en même temps », les températures des thermomètres disent le contraire. Les politiques se sont emparés de la science.
Pas besoin de prédictions ! il suffit de savoir relever correctement les températures et les analyser. Ce que savaient faire autrefois les élèves de primaire, sur leurs cahiers à petit carreaux. Les politiques nous ont supprimé les thermomètre à mercure. La prochaine étape c’est d’interdire que les citoyens aient des thermomètre sur leur fenêtre. Trop subversif.
Ce matin, il fait 3°C à Paris -1°C à Toulouse, -3°C à Aix-en-Provence. Penser au cache-nez . C’est tendance

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 5:24

Bonjour, tout à fait, le climat a toujours changé, par définition le climat est chaotique: https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR6-1.pdf . Merci. Bien à vous

Répondre
LORTAT-JACOB Antoine 18 janvier 2022 - 8:39

Je partage totalement le commentaire ci-dessus de JR (17-2022-9h19). Le livre de Steven KOONIN serait-il enfin le signal pour les médias de cesser d’écouter les idéologues écolos de la décroissance, de considérer enfin les objections de milliers de scientifiques dans le monde, arguments scientifiques à l’appui et d’informer le grand public avec objectivité au lieu de répéter comme des perroquets les fantasmes d’ une idéologie verte infondée, qui de plus conduit à des choix politiques aux conséquences humaines et économiques catastrophiques.

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 5:25

Bonjour, comptons sur TF1 & BFMTV Macron pour réinformer…! Merci. Bien à vous

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 8:23

Bonjour Hanlet, et oui…la liste est longue, très longue, comme un jour sans C02:
https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR10-1.pdf
Merci. Bien à vous

Répondre
frederic sommer 18 janvier 2022 - 9:54

«  » » » » »Emmanuel Macron veut remettre en cause la quasi-gratuité des études universitaires » » » » » »

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/emmanuel-macron-veut-remettre-en-cause-la-quasi-gratuit%c3%a9-des-%c3%a9tudes-universitaires/ar-AASMYcM?ocid=ASUDHP&li=AAaCKnE
A quand la primaire payante ; cela remettrait les femmes au foyer

Les scientifiques pondent des papiers qui font plaisir aux politiques et pour avoir des sous et faire leurs missions dans les contrées extrêmes du globe ( du moins pour le climat)
L’honnêteté des scientifiques et des organismes de recherche , pas seulement universitaires , voire l’ADEME par ex a disparu ; je suis effaré par l’attitude des organismes qui trempent dans la transition énergétique

Fritz

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 5:11

Bonjour, les organismes (dont le GIEC) obtiennent des subventions seulement si les résultats vont dans le sens du résultat souhaité. Pas de réchauffement = pas de subvention. Merci. Bien à vous

Répondre
AlainD 18 janvier 2022 - 10:22

L’Etat et son chef sont parfaitement informés de la validité des rapports du Giec mais il est fort commode de s’appuyer sur ces « expertises » pour nous imposer toujours plus de réglementations, de pénalités, de taxes en tout genre assorties de quelques privations de liberté.
La malhonnêteté intellectuelle des gens qui soi-disant nous gouvernent n’a pas de limite.

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 5:03

Bonjour Aland, c’est un secret de polichinelle, Donald Trump n’est pas dupe et s’est retiré de cet organisme Onusien, le fameux GIEC tant décrié et soupçonné de duperie. Nos gouvernants sont parfaitement informés de la supercherie devenue une religion: https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR10-1.pdf
Ce sera d’autant plus impardonnable, le moment venu il faudra rendre des comptes.
Merci. Bien à vous

Répondre
Leriche 18 janvier 2022 - 12:45

CO2 , diesel , essence , voitures , pollution , crime contre l’humanité mais pas les vernis qui isolent les bobinages des éoliennes ,ni les fumées des fonderies d’aluminium ou d’acier , ni les déchets des pales en carbone que l’on stocke ne sachant qu’en faire , ni les produits chimiques nécessaires à ces fabrications ……..et les partisans de la décroissance industrielle qui voudraient nous attacher à notre habitation avec des menottes , interdire les voyages ,fini les vacances ,fini les voyages mais pas un mot sur l’accroissement de la population mondiale ?????? qui est pourtant une des cause de l’accroissement de la pollution …..Quand a Greta ,elle devrait aller visiter une mine de lithium ou de cobalt servant à fabriquer des micro-processeurs pour les telephones et les ordinateurs elle verrait les dégâts et la pollution de ces exploitations .( emploi de mercure ,de scianure etc…….

Répondre
JR 18 janvier 2022 - 4:49

Bonjour, c’est clair, ce sont des thuriféraires idéologiques acharnés que se cachent sous une robe verte ou plutôt verdâtre. Soyons heureux de notre sort environnemental: https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR9-1.pdf
Merci. Bien à vous

Répondre
nanard 19 janvier 2022 - 8:53

la transition énergétique souhaitée par les écolos pour les déplacements est assez incompréhensible, en effet toute les solutions proposées conduisent inexorablement à consommer plus d’énergie…. ou à surexploiter les ressources minières.
Les véhicules proposés sont plus lourds… donc plus d’énergie pour produire, se déplacer, plus de matière à extraire.
Sur le plan de la thermodynamique, l’hydrogène ne redonne qu’au maximum 9% de l’énergie dépensée pour le produire… sans parler des coûts…
les solutions alternatives de production d’énergie sont-elles sans inconvénients ? à lire: https://www.transitionsenergies.com/fermes-solaires-geantes-sahara-fausse-bonne-idee/
mais aussi : https://www.transitionsenergies.com/fantasme%e2%80%a8-hydrogene-imitation/ pour compléter l’article.
Heureusement c’est publié dans une revue vertueuse…
En ce qui concerne les éoliennes, que penser de cet article : https://aphadolie.com/2019/06/25/quantite-anormale-vapeur-eau-mesosphere-video/? en d’autres terme quelle est l’influence de ces moulins à vent sur l’atmosphère ?
Tout ces fantasmes écolos me rappellent la campagne chinoise des quatre nuisibles voir ce lien : https://www.etaletaculture.fr/culture-generale/la-campagne-des-quatre-nuisibles-a-ete-un-fiasco-total/

Répondre
Dudufe 19 janvier 2022 - 10:45

Un peu hors sujet mais pas trop !
Deux commentaires au sujet de l’électricité et des énergies en général:
1) les médias nous rebattent les oreilles avec le fait que la demande mondiale est en forte croissance . Je ne vois pas pourquoi il y a plus de besoin maintenant qu’avant le Covid ?
2) Quelle est cette histoire au sujet de prix de l’électricité ? Il parait qu’EDF va la vendre moins chère à ses concurrents afin qu’ile puissent la revendre moins chère à ses clients ??? Pourquoi ne pas directement moins chère à ses propres clients ???
Ceci dit félicitations pour ce t article que feraient bien de lire les écolos de tout poil !

Répondre
JR 22 janvier 2022 - 1:28

Bonjour, au moins un industriel se sera exprimé clairement sur le sujet, notons qu’il est ingénieur de formation (Centrale Paris) , c’est bien ce qu’il manque aux néfates idéologues croyants climatiques: https://www.contrepoints.org/2022/01/22/419830-fin-des-vehicules-thermiques-carlos-tavares-denonce-un-choix-purement-politique?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=8949d6cd1c-
Il aura eu le mérite et le courage de prévenir.
Monsieur Carlos Tavares, bienvenue dans un futur gouvernement ou l’efficience remplacera la croyance.
Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire