Figure 1 : transition du déficit/surplus à la variation de la dette en pourcentage du PIB