Les Allemands ont raison : vive l'austérité !