1 600 000 postes de fonctionnaires à supprimer