Les taxis conservent leurs privilèges