Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Vaccins : l’Autriche et le Danemark délaissent l’UE pour Israël

Vaccins : l’Autriche et le Danemark délaissent l’UE pour Israël

vendredi 5 mars 2021, par Jules Devie

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et la première ministre danoise Mette Frederiksen se sont rendu à Jérusalem pour racheter les surplus israéliens de vaccins anti-Covid et mettre en place un partenariat dans la production de futurs vaccins.
Les deux pays ne sont d’ailleurs pas les premiers à se tourner vers des acteurs extra-européens pour la campagne vaccinale. La Pologne, la Hongrie et la République tchèque ont demandé l’aide de la Chine. La Hongrie, la République tchèque ainsi que la Slovaquie se sont également rapprochées de la Russie pour obtenir des doses supplémentaires.
En centralisant la campagne, la Commission européenne réussit à diviser les 27, à l’inverse de ce qu’elle recherchait . La pénurie de vaccins, fruit de l’incompétence et de la bureaucratie européenne, poussent les États à se débrouiller seuls. L’image de l’UE est une nouvelle fois écornée…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Vaccins-l-Autriche-et-le-Danemark-delaissent-l-UE-pour-Israel

Messages

  • Les Allemands ne doivent pas être en reste, il n’y a que les boulets Français qui une fois de plus sont à la traîne. comme déjà écris,
    J’ai regardé le débat entre Zemmour et Amélie de Montchalin, et je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à rester jusqu’à la fin de l’émission. Je me demande d’où sortent tous ces guignols que l’on retrouve dans ces débats les uns après les autres de cette gouvernance sont complètement à l’Ouest, pire encore ils sont à enfermer. Tous ces petits merdeux qui n’ont aucune expérience de la vie veulent changer notre société et notre manière de vivre uniquement et seulement sur des théories "Américaines" parmi les plus néfaste des Amériques et ce jusque dans nos foyers. Mais ces gens sont pires que la racaille des zones ce sont des "individus" dangereux pour la conservation d’une démocratie et d’une culture à laquelle ils ont déjà fait beaucoup de mal tout comme à notre démocratie. La France était un pays où il faisait bon vivre avant que toute cette racaille politique ne vienne détruire et dilapider jusqu’à nos économies sociales et demain nos biens propres construits au fil des années à la force du poignet pour nous mettre entre les mains de la finance jusqu’à notre santé. On le constate tous les jours dans cette crise sanitaire pour laquelle leur idéologie dangereuse prime sur la santé publique dont ils n’en ont que faire. Et puis c’est quoi cette démocratie avec un (e) Ministre pour les services publics ? c’est de la démocratie cela ? alors pourquoi pas un (e) Ministre du privé ? La haine envers cette racaille politique ne peut que croître pour exploser un jour ou l’autre avec des larmes et du sang. Je ne peux plus voire d’autre issue à notre situation qui peut enflammer une fois de plus toute l’Europe car cette même racaille se retrouve dans quelques autres pays de l’ancienne Europe jusque dans les institutions de celle-ci. Le pays France est en pleine dérive sociétale entre les extrémistes de tous poils auxquels on laisse la parole et ces individus dangereux qui ont pillé la gouvernance lors des dernières Présidentielles. Une dérive d’une gravité que l’on ne peut constater qu’avant de graves et lourds conflits. Les Anglais ont certainement eu raison de s’écarter non seulement de l’Europe mais aussi de cette racaille politique que l’on retrouve en France et dans quelques autres pays du vieux monde.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière