Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Un quinquennat Macron velléitaire et pusillanime

Un quinquennat Macron velléitaire et pusillanime

lundi 16 août 2021, par Jean-Philippe Delsol

Annoncée le mercredi 11 août, l’institution d’un contrôle technique et périodique obligatoire des deux-roues de 50cm3 et plus a été « suspendue jusqu’à nouvel ordre » à la demande du Président de la République dès le 12 août. Le ministre des transports, JB Djebbari, a invoqué une erreur administrative. Il n’était pas au courant ! Tout est grave dans cette histoire. Le projet tendait à appliquer une directive européenne de 2014. Mais pourquoi l’Union européenne vient-elle se mêler des contrôles techniques de nos deux-roues ? Au demeurant, pourquoi la France cherche-t-elle toujours à sur-appliquer les directives européennes qui, en l’espèce, ne demandaient de contrôle que pour les cylindrées supérieures à 125 cm3 ? Enfin comment l’administration peut-elle produire de la règlementation sans que son ministre n’en soit informé ?

Assurément, notre pays est mal administré parce que suradministré. Mais cet incident résume en même temps le quinquennat Macron, velléitaire et pusillanime. Il y eut bien quelques réformes comme celle de la taxation forfaitaire à 30 % des revenus mobiliers. Mais la plupart de ses réformes ont été malheureuses ou inachevées. Il supprime l’ISF pour le transformer en IFI. Il déresponsabilise les citoyens en supprimant la taxe d’habitation et les salariés en les exonérant de cotisation chômage et maladie au détriment des retraités et des propriétaires bailleurs qui supportent seuls, sans contrepartie, la hausse correspondante de la CSG. Mais surtout il lance les réformes dites majeures de son mandat sans les conduire au bout, des retraites au chômage, de la modification de la Constitution à la fusion des aides sociales, de l’allègement du nombre de fonctionnaires à la baisse du déficit public et de la dette. La Covid est bien sûr une excuse commode, mais fausse. La réalité est qu’au-delà de réformes gadgets, les projets de M Macron ont tous été mal fagotés. A défaut d’être inscrits dans un plan d’ensemble cohérent, ils se sont avérés infaisables. Au mieux, ou au pire, il s’est réfugié dans des demi-mesures ou dans des réformes idéologiques comme la loi Sécurité, insuffisante, la PMA, incongrue, la fermeture, stupide, de la centrale nucléaire de Fessenheim…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Un-quinquennat-Macron-velleitaire-et-pusillanime

Vos commentaires

  • Le 17 août à 04:10, par Laurent46 En réponse à : Un quinquennat Macron velléitaire et pusillanime

    Le temps de la campagne pour conserver ou gagner quelques voies .... La politique est devenu un gros tas de fumier particulièrement puant.

  • Le 17 août à 10:15, par PICOT En réponse à : Un quinquennat Macron velléitaire et pusillanime

    Vous avez enfin compris : Macron est aux ordres de l’UE, nous ne sommes plus maîtres chez nous. Ainsi s’expliquent un tas de choses comme celle ci ou la "réforme" des retraites, du chômage, de l’immigration non contrôlée, etc...Etc...

  • Le 21 août à 13:59, par Obeguyx En réponse à : Un quinquennat Macron velléitaire et pusillanime

    Pourquoi tout cela ? Parce que l’administration est toute puissante et s’ingère jusqu’au niveau présidentiel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière