Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

lundi 8 novembre 2021, par Aymeric Belaud

Quelle idée saugrenue que d’entrer dans une FNAC pour y choisir un livre d’économie. Ma visite de ce lundi 8 novembre a été édifiante. Aucun livre libéral de référence, mais des ouvrages à 99 % inspirés par la pensée marxiste !

La pluralité se limite aux diverses nuances de rouge, teintées parfois de vert. En tête d’affiche, « Saint Thomas Piketty » et trois de ses livres, dont les fameux et fumeux Capital et idéologie, et Le capital au XXième siècle, déconstruits (c’est la mode) par l’IREF dans un article et un livre.

Si voulez choisir un livre portant sur l’économie, ou même le climat, ne vous fiez pas aux choix du responsable de rayon de la FNAC. Consultez plutôt nos chroniques de livres, publiées chaque samedi.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Si-vous-recherchez-un-livre-d-economie-n-allez-pas-a-la-FNAC

Vos commentaires

  • Le 9 novembre à 04:05, par Guillot En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    Très juste ce petit mot d’un fin observateur, mais j’ai le sentiment que mon subconscient a fait la même observation il y’a déjà trois voire cinq ans et peut-être plus pour ne pas avoir le souviens d’y avoir un jour acheté un livre d’économie qui sont tous bien marqués par la pensée socialiste succédané du marxisme qui fait mourir les civilisations à petit feu dont la FNAC est un des foyer de réflexion, mais qui en bon capitaliste n’hésite pas à faire payer à ses clients le sac d’emballage de ses achats.

  • Le 9 novembre à 05:19, par Tibus 54 En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    Quelle est la priorité donnée au chef de rayon ?
    Respecter la pluralité des opinions ou achalander les produits qui se vendent le mieux ?
    Comme tout commerçant, la FNAC ne doit pas se charger d’éduquer les foules mais de faire tourner son business

  • Le 9 novembre à 09:01, par Ulysse83 En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    Il faut bien former les futures générations de gilets jaunes ..l’esprit révolutionnaire souffle encore en France .. et à quel prix !
    Suffit de regarder la SNCF .. ces travailleurs qui détruisent le travail des autres et appauvrissent la France .. voilà le résultat ! Bonne lecture !

  • Le 9 novembre à 09:03, par zelectron En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    La FNAC à l’époque a été fondée par 2 marxistes purs et durs (Max Théret et André Essel, plutôt staliniens) , la relève a toujours été assurée !

  • Le 9 novembre à 10:58, par Stoony En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    Vous avez dit la FNAC ? n’est-ce pas cette enseigne qui avait primé, il y a quelques années, en première place du concours s’il vous plait, la photo d’un quidam qui se torchait le cul dans les plis du drapeau français ?
    Depuis, j’ai déserté ses rayons, bien sûr !

  • Le 14 novembre à 09:28, par Alain En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    "Inspirés par la "pensée marxiste" ... vous y allez un peu fort mais ce n’est pas tout à fait faux ... La remarque est valable depuis bien longtemps et dans un grand nombre de librairies, et même chez un assez grand nombre d’éditeurs - la liste des éditeurs publiant de "vrais" livres d’économie est en effet très courte. En fait les livres disponibles reproduisent la patouille habituelle : un peu (un tout petit peu) d’économie, beaucoup de bons sentiments, 3 ou 4 chiffres forts, sans préoccupations terminologique et méthodologique, et de longs chapitres de propagande et d’activisme. Ca débouche sur des citoyens auxquels on retire progressivement tout sens critique, la critique du soi-disant ’capitalisme’ servant d’alibi ... Moi je rouspète dans les librairies qui me montrent leur rayon d’économie remplie de livres écrits par des journalistes ou des vedettes d’activistes béats. Et je leur passe commande des "vrais" livres d’économie - car quand même il faut faire vivre les librairies. C’est d’ailleurs pour ça que les librairies proposent de faux livres d’économies, car ce sont des livres qui rapportent. Il y a là de quoi identifier l’une des causes du très bas niveau de culture économique dans l’opinion et chez les électeurs, comme dans les secteurs éducatifs du pays. Et puis, ne pas oublier qu’on peut être économiste de "gauche" et écrire d’excellent livres d’économie.Sans forcément tomber dans le fossé sans fond des Piketty dont on se demande comment il va pouvoir en sortir..

  • Le 14 novembre à 11:24, par Garçon En réponse à : Si vous recherchez un livre d’économie, n’allez pas à la FNAC !

    La FNAC (les responsables de rayons et les responsables d’achat) fait son boulot. Une autre responsabilité revient aux éditeurs qui publient à tour de bras ces ouvrages crypto-marxistes. La FNAC, sur cette thématique, fait irrésistiblement penser à la radio de service public.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière