Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > S’il est élu, Mélenchon veut augmenter le smic de 25%

S’il est élu, Mélenchon veut augmenter le smic de 25%

mardi 31 août 2021, par Philbert Carbon

La campagne présidentielle de 2022 n’a pas encore vraiment commencé, mais les propositions électoralistes tombent comme à Gravelotte ! On s’en serait douté, Jean-Luc Mélenchon entend bien conserver la place de premier démagogue de France que tentent de lui ravir d’autres candidats potentiels, notamment les écologistes.

Le week-end dernier, à Valence, à l’occasion des universités d’été de son mouvement (LFI), Mélenchon a rappelé ses propositions phares parmi lesquelles l’augmentation du smic net à 1 400 € (contre 1 231 € aujourd’hui) et le passage à la semaine de 32 heures. Les deux mesures cumulées porteraient ainsi le smic net horaire à 10,09 €, alors qu’il est aujourd’hui à 8,11 €. Une hausse de 24,41% !

Nous ne nous attarderons pas sur ce que ces mesures pourraient causer comme dommages à une France déjà mal en point car y a plus inquiétant encore. Selon un sondage Harris Interactive, les Français sont largement réceptifs à ces propositions (79% pour la hausse du smic et 69% pour la semaine de 32 heures). Jean-Daniel Lévy, directeur-délégué de l’institut Harris Interactive, qui a présenté le sondage aux militants réunis à Valence, n’a pas eu peur d’affirmer : « Si les Français votaient sur le programme, vous risqueriez de passer dès le premier tour ! ».

Heureusement, pour l’instant, le candidat Mélenchon ne recueille que 11% des intentions de vote !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/S-il-est-elu-Melenchon-veut-augmenter-le-smic-de-25

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière