Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Quartiers culturels créatifs : l’État dépense 3 millions d’euros sans savoir (...)

Quartiers culturels créatifs : l’État dépense 3 millions d’euros sans savoir pourquoi

jeudi 13 mai 2021, par Adélaïde Motte

En France, l’État se mêle de tout, surtout de ce qui ne le regarde pas, et la culture ne fait pas exception à la règle. Alors que la crise sanitaire a montré l’ampleur du désastre hospitalier, que les entreprises croulent sous des taxes et réglementations, que les Français aspirent à plus de sécurité, ou moins d’insécurité, le gouvernement décide d’investir l’argent du contribuable dans une nouvelle lubie culturelle. Trois millions d’euros sur deux ans pour les “quartiers culturels créatifs”. Ces 3 millions viennent d’ailleurs du Plan de relance.

A la rigueur, une telle dépense aurait pu se justifier s’il s’était agi de promouvoir la culture française. Il n’en est rien. Les “QCC” doivent accompagner la structuration d’entreprises ou d’activités culturelles, soutenir les commerces culturels indépendants et accueillir du public. Nulle mention donc d’une quelconque exigence de qualité de l’offre, de promotion de la francophonie ou des œuvres françaises. Les QCC vont peut-être aider à “déconstruire notre histoire” ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Quartiers-culturels-creatifs-l-Etat-depense-3-millions-d-euros-sans-savoir-pourquoi

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière