Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Quand les ministres n’aiment pas le télétravail

Quand les ministres n’aiment pas le télétravail

lundi 15 février 2021, par Philbert Carbon

Alors qu’Élisabeth Borne, ministre du travail, veut obliger les salariés à télétravailler, son secrétaire d’État, Laurent Pietraszewski était en déplacement à Rambouillet ce vendredi 12 février pour visiter des entreprises et l’agence Pôle Emploi locale. La veille, le Président de la République s’était déplacé à Nantes, en compagnie d’Amélie de Montchalin, ministre de la Fonction publique et de Sarah El Haïri, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement. Samedi, le Premier ministre Jean Castex était à Orléans. Mais le pompon est décroché par Olivier Véran : le ministre de la Santé s’est rendu à Metz le 12 février, en particulier pour échanger avec les élus locaux… par visioconférence.

Son collègue Cédric O, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, pourrait peut-être lui expliquer que les visioconférences peuvent se faire depuis Paris ! À moins qu’Olivier Véran veuille nous dire que le télétravail est mauvais pour l’économie.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Quand-les-ministres-n-aiment-pas-le-teletravail

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière