Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Quand le député François Ruffin veut tuer la recherche médicale

Quand le député François Ruffin veut tuer la recherche médicale

jeudi 11 février 2021, par Nicolas Lecaussin

« Si jamais ils ne veulent pas céder le brevet, on leur prend » s’est exclamé François Ruffin lors d’une émission à propos du vaccin anti-Covid. Il vise, vous l’avez compris, les laboratoires pharmaceutiques qui, selon lui, tarderaient à délivrer ce vaccin dans le monde entier.

M. Ruffin, qui s’affiche clairement comme un anticapitaliste convaincu, a fait de ses coups de colère son fonds de commerce. Peu importe leur inanité et leur dangerosité, ses réactions et ses provocations plaisent à une grande partie des médias dont il est un invité régulier. Rappelons-lui que, si les laboratoires ont réussi à créer – en un temps record – un vaccin efficace pour endiguer cette terrible pandémie mondiale, c’est grâce à la recherche et à l’innovation. Qu’il s’agisse de médicaments ou de vaccins, ces laboratoires investissent des sommes énormes dans la recherche médicale, qui est très longue et qui n’aboutit pas toujours aux résultats escomptés. Ils le font parce que ce sont des laboratoires privés. La recherche publique ne l’a pas fait en France ! « S’emparer des brevets des laboratoires », c’est tuer l’innovation médicale.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Quand-le-depute-Francois-Ruffin-veut-tuer-la-recherche-medicale

Messages

  • Les brevets, c'est un système de merde créé et entretenu par les États. Ça n'existerait pas si on laissait faire le libre jeu du marché. Donc qu'un État "vole" un brevet ne me choque pas et je l'approuve : il faut que les acteurs économiques comprennent que les promesses des hommes de l'Etat sont des promesses d'ivrogne. C'est donc une bonne leçon à leur donner.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière