Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Quand la police empêche les Parisiens de rentrer chez eux avant le (...)

Quand la police empêche les Parisiens de rentrer chez eux avant le couvre-feu

lundi 1er février 2021

Que les Franciliens reviennent de week-end ou de déjeuner en famille, le périphérique est souvent saturé le dimanche soir. Un fait qui n’a pas échappé au gouvernement, qui a décidé d’utiliser les bouchons pour faire preuve d’autorité. Des dizaines de policiers ont ainsi été mobilisés pour contrôler les automobilistes, vérifier leurs attestations, et faire respecter le couvre-feu de 18 heures. Seul effet visible : des embouteillages encore plus denses, les autorités ayant bloqué une voie sur certaines portions du périphérique pour pouvoir effectuer leurs contrôles. De nombreux conducteurs se sont donc retrouvés à dépasser l’heure du couvre-feu et à devoir payer 135 euros d’amende… à cause des embouteillages aggravés par les policiers.

On préférerait voir l’État employer sa police à meilleur escient en se recentrant sur ses fonctions régaliennes, plutôt que de créer des embouteillages pour punir les Français avec des amendes absurdes.

https://www.bfmtv.com/politique/couvre-feu-vives-critiques-apres-les-controles-de-dimanche-soir-en-ile-de-france_AV-202102010066.html

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Quand-la-police-empeche-les-Parisiens-de-rentrer-chez-eux-avant-le-couvre-feu

Vos commentaires

  • Le 2 février à 17:57, par AlainD En réponse à : Encore une ânerie

    Etait-ce bien le moment de bloquer les gens qui avaient probablement pris leurs dispositions pour rentrer à l'heure ? Mais peut être s'agissait il ni plus ni moins que de tendre un piège aux automobilistes et ainsi de se faire un peu de trésorerie à bon compte ?
    On voit bien là les errements d'un pouvoir qui se contente de bricoler faute de maîtriser la situation et de masquer ses manquements, parce qu'enfin à quoi rime un couvre-feu de 18 heures à 6 heures ? Et pourquoi s'obstiner à fermer les remontées mécaniques des stations de ski ? Y a t il un plus grand risque à enfourcher un tire-fesses ou s'asseoir dans une balancelle de remontée que de prendre un métro aux heures de pointe ? J'en parle d'autant plus librement que je ne fais pas de ski et je ne vis pas en grande agglomération.
    E.Macron veut à tout prix éviter un confinement pour ne pas bloquer l'économie mais combien de temps encore va t il pouvoir l'éviter ???

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière