Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

dimanche 8 août 2021, par Nicolas Lecaussin

Certains politiques français et de nombreux anti-pass sanitaires seraient probablement beaucoup moins actifs s’ils savaient que l’un de leurs modèles, Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, a bien mis en place ce printemps une sorte de pass sanitaire. En effet, face à l’hécatombe provoquée par le Covid dans son pays (la Hongrie a atteint le taux de mortalité le plus élevé au monde par million d’habitants), et afin d’encourager une vaccination massive de la population, le 1er mai dernier, Orban a levé des restrictions pour les personnes munies d’un « Certificat immunitaire » (ou un « pass immunitaire) ». Ceux qui ont reçu au moins une dose de vaccin ou qui ont été déjà infectés peuvent entrer sans problème dans des espaces fermés comme les hôtels, les restaurants, les théâtres, les musées, les cinémas, les librairies, les spas et peuvent participer aux activités de groupes (sportives, etc…).

Il faut dire que les mesures d’Orban ont porté leurs fruits car, après avoir battu des records de mortalité, la Hongrie a vacciné rapidement et massivement sa population : plus de 57 % de la population est complètement vaccinée. Plus encore, mi-mai, un programme de vaccination des 16-18 ans a été lancé et en juin, la vaccination a été élargie à partir de 12 ans. Viktor Orban a fait de la Hongrie le premier pays qui vaccine les adolescents. Pour une fois, personne ne l’a critiqué.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Pass-sanitaire-et-vaccination-quand-Macron-imite-Orban

Vos commentaires

  • Le 9 août à 09:04, par Fredy Gosse En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    oui ? et c’est efficace ? y a-t-il moins de contaminés ? c’est bien cela le résultat recherché ..non ?

  • Le 9 août à 09:52, par Bernard GUILHON En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    "le taux de mortalité le plus élevé au monde par million d’habitants"
    Ça c’était avant la vaccination de masse. Et après ? Motus... Il faut savoir rester discret quand la réalité ne correspond pas exactement à l’idéologie, efficacement propagée par l’auteur.

  • Le 9 août à 12:19, par PICOT En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    La référence que vous citez, Mr Lecaussin, montre surtout le nombre de tests, de vaccinations faites et, oui, le nombre de patients hospitalisés. Supposons qu’ils soient tous atteints par le Covid 19 comme on nous le dit, il manque l’essentiel : le nombre de décès. Une épidémie avec une 4e vague catastrophique, nous dit on à longueur de journée, mais qui ne tue pas grand monde ? Il y a là quelque chose de curieux pour ne pas dire plus. Vous ne trouvez pas ?

  • Le 9 août à 14:45, par Nicolas Lecaussin En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    Il existe plusieurs sites qui indiquent le nombre de décès dont celui ci : https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/9644625930fd41bf8a15316d9632568f
    Cordialement

  • Le 9 août à 18:17, par BJ En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    Vous tombez donc dans l’attaque des personnes plutôt que dans les faits pour justifier votre position pro-pass. C’est triste.
    Je ne passe pas mon temps à regarder ce qui est fait chez nos voisins européens, pas plus chez Orban que chez Merkel. En général quand on entend parler du premier, c’est quand il n’est pas dans la ligne du parti "progressiste" européen, on ne peut donc qu’être d’accord avec lui. Si il fait les mêmes conneries que les autres sans un mot de Bruxelles, ne vous attendez pas pour autant à nous voir applaudir des deux mains.

  • Le 9 août à 21:36, par PICOT En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    Il s’agit, sur le site que vous citez, de décès cumulés depuis le début de l’épidémie. Je parlais du variant Delta qui sévit actuellement, ce qui n’est pas la même chose. En 2020 sur 67 millions d’habitants en France 65000 décès officiellement : même pas un mort pour mille habitants. Il n’y a pas de quoi déclencher une panique pareille, même si c’est triste pour les personnes décédées et leurs familles. Je n’ai trouvé aucun chiffre précis sur le nombre de décès dus au variant Delta, ce qui est pour le moins curieux, sauf deux indications de virologues dont un Belge hautement spécialisé. La mortalité due au variant Delta, disent ils, est dix fois moindre que celle due au virus Covid 19 primitif, même s’il est beaucoup plus contagieux. Ce pass n’est donc pas sanitaire, ce n’est qu’un faux nez, c’est un instrument politique destiné à contrôler la population. Ceux qui sont actuellement dans la rue, vaccinés ou pas, l’ont parfaitement compris.

  • Le 10 août à 05:12, par Nicolas Lecaussin En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    Les morts en Inde et en Indonésie, ça ne vous dit rien ? En Russie, c’est plus de 750 morts par jour depuis deux mois environ. Et si dans certains pays il y a moins de morts et d’hospitalisations, c’est grâce à la vaccination. Voici quelques explications (en fait, depuis quelques mois, le variant Delta est responsable à plus de 85 % des hospitalisations et des décès)
    https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2021/07/global-covid-deaths-rise-sharply-led-surging-delta
    Cordialement
    NL

  • Le 10 août à 05:19, par Yves En réponse à : Pass sanitaire et vaccination : quand Macron imite Orban

    Bonjour à tous.
    Pour ma part, vacciné, je ne serais pas contre le principe du pass.
    Par contre, et c’ est la raison de mon opposition , je m’ interroge sur l’ application informatique elle-même.
    Qu’ elle est sa portée réelle à ce jour ?
    Et surtout ne pourrait- elle pas être susceptible d’ un élargissement, à un partage des données , une interconnexion, une fois ce fichier constitué ?
    Dans l’ affirmative, devons nous accepter ce progrès, comme j’ ai souscrit au vaccin ?
    Un certificat médical ne serait-il pas suffisant ?
    Merci pour toutes précisions sur ce pass informatique.
    Il semblerait que le Conseil constitutionnel n’ ait validé que le principe du pass , mais ne se soit pas prononcé sur ses modalités.
    En conclusion, je ne comprends pas la situation administrative, et partant politique.
    J’ ai toujours du plaisir à vous lire
    Cordialement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière