Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les marchés sanctionnent la politique économique de Pékin

Les marchés sanctionnent la politique économique de Pékin

jeudi 19 août 2021, par Gabriel Collardey

La reprise en main, ces derniers mois, des géants de la tech par le gouvernement chinois, suscitent des craintes chez les investisseurs américains et européens. Nombre d’entre eux ont décidé d’opérer un retrait de leurs capitaux du pays. Depuis plusieurs semaines, le régulateur américain des marchés financiers a restreint la cotation en bourse des entreprises chinoises. Cela a eu des conséquences visibles, désormais seule l’entreprise Tencent fait encore partie des 10 plus grandes capitalisations mondiales alors que quelques semaines plus tôt Alibaba en faisait partie, elle aussi. La valeur de l’indice Nasdaq Golden Dragon China, qui suit les valeurs chinoises les plus importantes, a été divisée quasiment par deux en l’espace de six mois. A titre d’exemple, l’action Alibaba a perdu 25% de sa valeur depuis le 1er janvier. Pire, la mode est désormais de parier contre les actions chinoises.

Le serrage de vis du gouvernement chinois est porteur politiquement pour lui mais économiquement il risque de porter atteinte à la confiance des investisseurs envers les entreprises chinoises. En effet, l’ingérence répétée de Pékin dans les grandes entreprises ne facilite pas l’investissement et par là limite les potentialités de croissance pour le pays. C’est peut-être une chance pour l’Occident. Il faut espérer que la politique chinoise dissuade durablement les fonds américains d’investir dans le pays et leur fasse prendre conscience du danger que représente la Chine.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-marches-sanctionnent-la-politique-economique-de-Pekin

Vos commentaires

  • Le 20 août à 05:26, par zelectron En réponse à : Les marchés sanctionnent la politique économique de Pékin

    mais les usines occidentales restent et continuent à produire, y compris de nouvelles technologies dont les chinois se régalent pour les plagier à qui mieux mieux.

  • Le 20 août à 06:16, par jeanj En réponse à : Les marchés sanctionnent la politique économique de Pékin

    Un complement tres reel aux predictions de Nostradamus’
    "le peril jaune"
    et la logique ...:la force du nombre.....
    Un sourire au passage.
    De Confucius.(peut-etre ?.. : <>
    Bon appetit.
    (je craque ! dans cemonde de folies)
    Pardon.

  • Le 20 août à 13:05, par Teisserenc En réponse à : Les marchés sanctionnent la politique économique de Pékin

    Patience ! Avec ses nouvelles mesures la Chine amorce le déclin qui a tué le soviétisme. L’autarcie en particulier qui freinera tout progrès scientifique et industriel.
    Patience donc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière