Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

jeudi 17 juin 2021, par Aymeric Belaud

Alors que le pays recommence à tourner normalement après des restrictions sanitaires qui ont impacté tout le tissu économique, des syndicats ne trouvent rien de mieux que de prévoir une grève. La CGT a en effet décidé d’appeler les agents de la SNCF à une grève nationale le 1er juillet, à l’instar des syndicats des aéroports de Paris.

Le but de ce mouvement ? La CGT demande, dans un contexte de crise économique, une hausse générale des salaires, des embauches (même si elles ne sont pas nécessaires) et de « réelles négociations pour un statut social de haut niveau », soit bénéficier d’encore plus de privilèges.

Le contribuable n’est sans doute pas assez mis à contribution ! Faudra-t-il qu’il finance (encore) les demandes illégitimes de syndicats qui ne représentent qu’eux-mêmes, mais sont capables de bloquer un pays entier. La SNCF a coûté 12,9 milliards d’euros en 2019 au contribuable français, pour un service très insatisfaisant.

Il faut non seulement réformer les syndicats, mais aussi le secteur ferroviaire. La SNCF doit être privatisée, et toutes les lignes doivent être ouvertes à la concurrence. Les voyageurs ne doivent plus subir ce monopole illégitime et inefficace.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-habitudes-reprennent-a-la-SNCF-la-CGT-appelle-a-la-greve

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 04:03, par ? En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    L’exemple type de la France fainéante. Presque une année sans travailler tout en étant payé pourquoi reprendre maintenant ! Il y a des coups de pieds dans l’arrière train qui se perdent ... Mais sont-ils seul ? NON c’est une habitude dans le public et l’audiovisuel publique. Trop d’avantages, trop payés tops de vacances et de loisirs Et une fois de plus qui est responsable si ce ne sont que les politiques .... Qui ne font pas grève mais qui ne travaillent pas plus. Le mal Français dans toute sa splendeur loirs, loisirs et du fric pour en profiter et des taxes des taxes pour Qui payer les fainéants et assistés professionnels.
    L’assistanat étant devenu un vrai métier en France qui rapporte plus que le travail. Et qui a provoqué cela ? les politiques ... Reste les irréductibles surtout au jour l’industrie automobile qu’il faut détruire coûte que coûte et aussi les motos scooteurs. Sale bande de travailleurs allez à pied ou à vélo et donnez le fric à ceux qui sont fatigués de naissance c’est une question d’égalité et de civisme et cela s’appelle aussi être Républicain. Allez au bord des plages vous pouvez admirer tout au long de l’année l’état de la France le glandage permanent, le revenu universel dit RSA en France ou dit autrement le glandage universel. Et les politiques sont contents ! et si par malheur il n’y a plus assez de fric à la fin du mois c’est la faute de ceux qui travaillent encore et qui polluent toute la planète ! OUI seuls les Français polluent toute la planète et consomment toute l’énergie que l’on puisse y produire. Mais heureusement il y a les Ingénieurs du monde entier qui viennent soutenir le système le plus pervers au monde.

  • Le 18 juin à 07:32, par zelectron En réponse à : CGT : cancer général du travail

    le marxisme est toujours actif : où en est le vaccin que tout le monde croyait enfin au point après la tombée du Mur ?

  • Le 20 juin à 08:00, par duhamel En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    Et oui .Pendant le confinement ils sont restés chez eux à bricoler .Déjà ils ne font pas 35 heures effectives ,et tous confinés ,ils ont touché leur salaire et primes intégralement .Et maintenant ,il faudrait reprendre le travail ? Trop dur .Le seul courage c’est pour aller faire *lebordel *et embêter ceux qui gagnent leur salaire .Faudra queca arreté ! Qui peut porter plainte pour chantage et abus de position dominante ? Que dirait le Conseil d’Etat !!! Ah oui ,erreur ,c’est aussi des fonctionnaires qui se sucrent ….

  • Le 20 juin à 11:11, par Teisserenc En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    Le plus drôle c’est que cet organisme destructeur est subventionné par l’Etat !

  • Le 20 juin à 16:11, par Husson G En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    Alors que les salariés du privé mis au chômage partiel ont touché 84% de leurs salaires, tous ces cheminots de la SNCF ont touché leur salaire à taux plein alors que de nombreux trains avaient cessé de circuler.
    C’est insupportable !
    Mais comme de moins en moins de Français paient des impôts, tout le monde s’en moque. Pourvu que les trains circulent, pour que l’on puise partir en vacances ou en week-ends.

  • Le 21 juin à 16:45, par Lebreton, En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    Il n’à fallu que quelles semaine pour trouvez un vaccin contre le covis 19.
    Pourquoi aucun laboratoire n’a pas encore trouver un vaccin contre le virus syndicaliste qui ruine le pays depuis des décennies.
    C G T = CANGRENNE GENERALISE DU TRAVAIL.
    Quand aurons nous un gouvernement qui aura la courage de mettre fin au financement des syndicats,
    Financement payé par nos impôts.
    Le véritable syndicalisme ne être financé que par la seule cotisation de ses adhérents.

  • Le 22 juin à 08:17, par Aymeric Belaud En réponse à : Les habitudes reprennent à la SNCF : la CGT appelle à la grève

    Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Nicolas Lecaussin a proposé il y a quelques semaines un vaccin contre l’étatisme : https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Vite-un-vaccin-contre-l-etatisme

    En effet, les syndicats, comme toutes les autres associations, doivent être financés uniquement par les cotisations de leurs membres et des dons privés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière