Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Les dépenses inscrites au projet de loi de finances (PLF) pour 2022 seront (...)

Les dépenses inscrites au projet de loi de finances (PLF) pour 2022 seront supérieures à l’estimation initiale

lundi 5 juillet 2021, par Romain Delisle

Comme chaque année à même époque, le PLF se prépare activement : Olivier Dussopt, ministre chargé des Comptes publics, a mené une série de réunions d’arbitrages budgétaires avec les membres du Gouvernement, en vue de sa présentation au Parlement au mois de septembre.

Les exercices budgétaires 2020 et 2021 avaient étés complétement bouleversés par la crise sanitaire et celui de 2022 devait être l’occasion d’entamer une « normalisation de l’exercice budgétaire ». Dans son rapport sur l’évolution de l’économie nationale et sur les orientations des finances publiques, Bercy prévoit une hausse de la dépense publique en 2022, hors mesures d’urgence et de relance, de 1,5%, contre 1,1% initialement. Rappelons que la trajectoire pluriannuelle des dépenses publiques entrevoit une hausse moyenne annuelle de 0,7% de celles-ci entre 2022 et 2027, les ministères financiers assurant, sans rire, qu’elle sera tenue.

Les moyens alloués à la défense nationale (+6,9 Mds€ entre 2017 et 2021), à la justice (+ 20% de crédits entre 2017 et 2022) et à l’éducation nationale (+ 700 M€ en 2022) continueront d’augmenter. Contrairement aux engagements pris en début de quinquennat, les effectifs de fonctionnaires ne baissent pas mais restent stables.

A l’heure où le déficit de l’Etat est attendu à 5,3% du PIB pour l’année prochaine, et même si l’augmentation du budget de la justice et des armées est à saluer, il ne semble pas que l’exécutif ait pris la mesure de l’abîme qui s’ouvre sous ses pas. A quel niveau de dette la dépense publique diminuera-elle ? 150% ? 200% du PIB ? Le contribuable a le droit être anxieux, les cieux financiers sont lourds de nuages…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Les-depenses-inscrites-au-projet-de-loi-de-finances-PLF-pour-2022-seront-superieures-a-l-estimation

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière