Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de (...)

Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

jeudi 15 juillet 2021, par Jules Devie

Si la pandémie fut une catastrophe pour l’aéronautique, peut-être le secteur le plus en souffrance durant la crise, les mesures de lutte anti-climat annoncées par la Commission européenne cette semaine risquent d’achever bon nombre de ses acteurs. Les compagnies aériennes devraient enregistrer un total de 174 milliards de dollars de pertes pour les années 2020-21. Même si la situation sanitaire s’améliore, les compagnies européennes restent suspendues aux résultats des campagnes vaccinales encore incertaines. Devant la gravité de la situation, les mesures imposées par Bruxelles sont inquiétantes. Comment une industrie déjà à terre pourra gérer la mise en place d’une taxe sur le kérosène pour les vols intérieurs ? Quid des dépenses d’innovations nécessaires à la transition énergétique qui seront en conséquence certainement diminuées ? L’Europe souffrira également d’un déficit de compétitivité face aux États-Unis et la Chine dont le secteur aéronautique est déjà en meilleure posture.

Décidément, l’Union européenne ne semble n’avoir plus qu’une seule idée en tête : taxer.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Le-secteur-de-l-aeronautique-a-terre-face-aux-nouvelles-mesures-de-Bruxelles

Vos commentaires

  • Le 16 juillet à 05:11, par Laurent46 En réponse à : Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

    Continuez à laisser faire cette minorité merdeuse et écolos qui détruisent notre pays et l’Europe et tout cas certains pays de l’Europe anéanti par cette mafia fainéante et irresponsable dans laquelle mafia on peut y mettre es gauchos idiots qui s’en prennent aux patrons alors que les vrais responsables sont les tristes politiques Tout aussi fainéants qui ne recherchent que leurs places grassement payées par ceux qu’ils contraignent à ne plus pouvoir travailler. Alors en fin de compte comme le disent certains de ces voyous politiques "il faut bien que l’on trouve l’argent ailleurs" oui spolier toute la population jusqu’au dernier centime et après ?

  • Le 16 juillet à 12:35, par PICOT En réponse à : Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

    Encore des mesures qui devraient nous inciter à sortir de l’UE. Nous y sommes parce que nos "dirigeants" ont trahi les Français en 2007. Donc, contre notre volonté.

  • Le 16 juillet à 19:16, par GUY LEAL En réponse à : Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

    Bonsoir

    il faut lire le traité de ROME de mars 1957 - en particulier l’article 99 sur la taxe à la consommation
    la taxe doit être neutre quelque soit l’origine du produit et le mode de distribution

    le problème c’est qu’en 1969 pour la mise en place nous avons retenu que la TVA FISCALE et oublié LE SOCIAL

    pour tous les produits c’est la même taxe fiscale payée par le consommateur, mais si le produit est fait en France ce n’est pas la même chose
    vous avez compris je défends LA TVA SOCIALE depuis 1979
    merci

  • Le 22 juillet à 21:45, par AlainD En réponse à : Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

    Que feront ces parasites quand ils auront tout détruit ? Ils pourront toujours se dévorer entre eux.
    Décidément, cette Europe là n’est pas celle dont j’avais envie, nous avons déjà trop de fonctionnaires en France pour ne pas en vouloir de nouveau, encore plus irresponsables.

  • Le 25 juillet à 07:11, par Leriche En réponse à : Le secteur de l’aéronautique à terre face aux nouvelles mesures de Bruxelles

    Bientôt tous les véhicules à moteurs thermiques viendront deChine .L’UE etses écolos ont mis l’industrie automobile à terre , ils vont enchaîner avec la destruction de l’industrie aéronautique .Ah ! nos avions ne pollueront plus l’Europe . Mais les avions chinois et américains SI .
    L’Afrique a du mal à rattraper son retard sur la Chine et l’Occident ,c’est l’Europe qui s’éffondre pour s’aligner sur l’Afrique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière