Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

mardi 28 septembre 2021, par Aliénor Barrière

A sept mois des élections et alors que les idées d’Éric Zemmour circulent plus que jamais, Emmanuel Macron se décide enfin à appliquer les règles migratoires françaises sur le rapatriement des délinquants étrangers dans leur pays d’origine.

La France est jusqu’à présent bien en peine de faire appliquer cette règle, puisque la Tunisie, l’Algérie et le Maroc refusent de récupérer leurs encombrants « nationaux ». Alors que le Président promettait un taux de 100% d’exécution d’OQTF (Obligations de Quitter le Territoire Français) en 2017, le taux réel est en dessous de tout : 0,2% pour l’Algérie, 2,4% pour le Maroc et 4% pour la Tunisie.

La France va donc réduire de 50% les visas accordés à l’Algérie et au Maroc et de 30% ceux accordés à la Tunisie. Elle espère ainsi obtenir de ces différents pays les laissez-passer consulaires indispensables aux rapatriements des criminels présents sur notre sol et à notre charge.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/La-guerre-des-visas-avec-le-Maghreb-est-declaree

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 23:38, par Maellys93 En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Depuis le début de l’année presque 15 000 obligations de quitter le territoires ont été juridiquement prononcées.
    Seules 233 ont été réellement éxécutées. !!!!
    Durant le quinquennat de Macron ce sera pas loin de 100 000 obligations de quitter le territoire qui n’auront pas été exécutées, soit autant d’algériens marocains et tunisiens qui n’ont rien à faire sur le sol français.
    Chacun peut penser ce qu’il veut d’Eric Zemmour, mais il a porté le débat là où ça fait mal.
    Pour 2022 les Français doivent regarder en face le problème de l’immigration et cesser leur attitude idiote d’autruche effarouchée.

  • Le 29 septembre à 06:27, par François 1er En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    C’est une démarche électoraliste de M. Macron , une de plus, aiguillonné qu’il est par la montée en puissance d’Eric Zemmour qui parle vrai aux Français

  • Le 29 septembre à 06:30, par ambelouis En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Nous sommes en période électorale où les pressions des candidats concurrents sont ces piqures de rappels, qui contraignent, à devoir entrer "dans les clous" pour monsieur Macron.
    Ce problème spécifique est connu depuis la fin de la période Pompidou et aucun gouvernement n’a pris le problème au sérieux, au profit d’une ’’lâcheté’’ entretenue et d’une peur politique au nom de ’’l’aménagement’’ d’une amitié ’’réciproque’’ avec un "ménagement" des susceptibilités....?
    Les truands ’’de partout et d’ailleurs’’ brulent leurs "papiers" ce qui les rend invulnérables pour un retour vers leurs pays d’origines dont ils ont "oubliés" le nom....La ficelle est grosse et nous ne voulons pas avoir la paire de ciseaux pour la couper...Lâcheté payée très cher par le citoyen français, contribuable, qui doit être à genou prosterné devant des criminels venus d’ailleurs....!
    Cette "alerte" française prendra fin en mai 2022 et le passé décomposé reprendra ses droits pour 5 ans...!
    Ce Problème de ’’retour’’ ou de ’’reconduite’’ à la frontière rejoint, entre autres, celui des "retraites payées" en Afrique du Nord pour les retraités de 120 ans et plus....!
    Comme pour l’abus d’utilisation des CARTES VITALES dupliquées à l’infini, sans aucune dispositions prises par la France pour que soit mis en place des contrôles et des moyens pour contrecarrer cette fraude aux conséquences financières abyssales... Le Français paye en silence....
    Comme la dette sociale des États vis à vis de la France ( Algérie : Hervé GAYMARD, alors ministre des finances, avait dénoncée, entre autres cette dette de l’Algérie ... : Non remboursement des frais médicaux des citoyens algériens depuis des années... et cela se perpétue sans relâche...et La France ne dit rien.. le citoyen paye la fraude des autres... Mais le Français est condamné, lorsqu’il vole une pomme...Depuis l’époque de Victor HUGO)
    La France est lâche, la France à peur, la France aboie, mais se laisse prendre et voler sa gamelle ...
    En Afrique du Nord, il est commun d’entendre... "Quand le chien aboie, la caravane passe...".
    ou : La France, est ce panier que chacun emporte avec lui pour y faire son marché, et pour en payer les légumes plus tard... Un jour.... Inch Allah
    Oui la FRANCE N’EST PLUS ENTENDUE ET RESPECTÉE ....
    LA FRANCE EST UN GRAND ’’PETIT PAYS’’ APHONE QUI ’’SE GOMME’’ CHAQUE JOUR UN PEU PLUS....Un jour la France ne sera plus...C’est devenue son destin.. Mais pour les jeunes, le soleil existe ailleurs et ils pourront retrouver leurs fiertés d’exister...d’entreprendre et surtout d’être fiers de ce qu’ils sont dans leurs contributions lisibles dans leurs nouveau pays... Ces Français là sont des contributeurs à fortes valeurs ajoutées économiques et cultuelles qui ne sont pas DES QUÉMANDEURS....
    La France ....?

  • Le 29 septembre à 06:40, par Serge CIBOXER En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Pourquoi parler de "guerre", lorsqu’il s’agit d’exécuter des décisions de justice, celles prises par des magistrats professionnels responsables ?
    Verbiage médiatique destructeur et complice de la dérive sociétale depuis des décennies.
    Entre autres dysfonctionnements des institutions, des médias et des politiques, c’est bien à cause de la non-application des peines prononcées que la Police française est
    poussée à bout, que lepen à un auditoire conséquent, et qu’Eric Zemmour est entendu.
    Jusqu’à ce que, lamentablement, au niveau suprême de l’état... ça gesticule un peu, sans conviction ni adhésion, mais très démagogiquement.

  • Le 29 septembre à 07:53, par Ninon En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Si on gardait leurs passeports à l’arrivée en France, contre remise d’un laissez-passer individualisé*, il serait facile, au moment de l’expulsion, de prouver l’origine géographique de la personne concernée.
    (*Et en prenant photo et ADN, financé par le voyageur, on résoudrait aussi quelques méfaits non résolus.)

  • Le 29 septembre à 09:16, par Philippe Cailliau En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Si cela continue Zemmour pourra prendre Macron comme ministre de l’Interieur !!!!!!

  • Le 29 septembre à 09:19, par Philippe Cailliau En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    Si cela continue,Zemmour pourra prendre Macron comme ministre de l’Interieur !!!!!!

  • Le 29 septembre à 10:53, par Dudufe En réponse à : La guerre des visas avec le Maghreb est déclarée

    En ce qui concerne les immigrés qui brûlent leurs papiers afin de ne pouvoir les renvoyer chez il suffirait de ne leur donner aucune allocation en particulier l’AME destinée aux faux mineurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière