Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La France étouffée par les lois : +68 % en 20 ans !

La France étouffée par les lois : +68 % en 20 ans !

mercredi 9 juin 2021, par Aymeric Belaud

L’Opinion a publié un graphique fort intéressant sur l’explosion réglementaire française. En effet, le nombre d’articles législatifs est passé de 53 207 en 2002 à 89 185 en 2021, soit une augmentation de 67,6 % ! En ce qui concerne les articles réglementaires, ils sont passés de 161 995 à 242 663 pour la même période, une hausse de 49,8 %. Ce poids normatif pèse sur notre économie, sur les libertés individuelles, mais également sur notre système de santé.

« La multiplicité des lois flatte dans les législateurs deux penchants naturels, le besoin d’agir et le plaisir de se croire nécessaires », écrivait Benjamin Constant. C’est particulièrement vrai des élus français qui, à chaque problème, estiment que la loi est la seule voie de résolution possible. Pour rendre réellement service à la France, il faudrait diminuer le nombre de lois et règlements, notamment en instituant une règle simple : à chaque nouvelle loi votée, deux autres doivent être supprimées. Libérer la France de l’État passe en partie par la diminution du maquis législatif.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/La-France-etouffee-par-les-lois-68-en-20-ans

Messages

  • L’augmentation du nombre d’icelles est proportionnel à la baisse du QI de nos élus et montre à tout le moins que leur autorité fout le camps du fait d’avoir besoin d’aboyer à travers des lois y compris abscons.

  • La solution simple existe : Supprimer le statut public pour tout ce qui n’est pas régalien
    A chacun son métier et les vaches seront bien gardées

  • Effectivement, la France s’est dotée d’un immense mille-feuilles indigeste de textes divers dont un grand nombre ne peut recevoir d’application. Donc plus aucun citoyen n’est à l’abri d’un juridisme formel qui nuit à la sérénité de notre vie personnelle et/ou professionnelle, de nombreux citoyens vivant et agissant alors selon leurs propres règles. De plus et surtout certains professionnels, y compris des juristes, ignorent certains textes. Donc arrêtons de pondre sans cesse de nouvelles règles qui sont des freins à notre expansion et à la vie de tous les jours. Ces règles existent d’ailleurs déjà dans les Codes basique qui sanctionnent des comportements déviants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière